Mardi 25 Septembre, 2018

CM2018: Allemagne, Argentine, Brésil, tenors en difficulté en Russie

Les favoris de la coupe du monde Fifa 2018 qui se déroule actuellement en Russie sont en difficulté et n'arrivent pas à imposer leur loi aux autres nations de football.

L'Islande qui participe pour la première fois dans une phase finale de coupe du monde a reussi l'exploit de maintenir un score (1-1) face à l'Argentine de Lionel Messi, auteur d'une belle saison avec le FC Barcelone. Les Islandais qui se sont regroupés dans leur moitié de terrain ont gêné les argentins dans leur progression et leur alimentation dans le jeu. Les hommes de Sampaoli n'ont pas reussi à faire la différence face à une équipe islandaise bien regroupée défensivement.

Le Bresil,  tenor des tenors en coupe du monde, n'a pas pu faire mieux qu'un nul (1-1) contre la suisse. Pourtant, Coutinho avait ouvert le score à la 20eme minute de jeu pour la formation Auriverde, mais Zuber a remi les pendules à l'heure juste après la pause (50eme).

Avec un Neymar, pas dans un grand jour, ayant perdu sw nombreuses balles, les quintuple champion du monde ont été accrochés dans leur premier match du mondial en Russie 2008, ce qui est une première depuis 1978 où les Brésilien sont sortis avec un nul face à la Suède (1-1).

L'Allemagne, Champion en titre et quadruple champion du monde, a mordu la poussière (0-1) dans leur première sortie de cette 21eme éditions de la coupe du monde. La National Mannshaft a buté sur une équipe Mexicaine bien organisée et très dangereuse dans les contres.

Malgré la montée de Marco Reus et de Mario Gomez, malgré la présence de Thomas Muller et de Mezut Oezil, la sélection Allemande a quand même été battue par le Mexique grace à un joli but de Lozano.

L'Espagne avec tous ses joueurs cadres et ses individualités techniques n'a pas trouvé de solution pour un Cristiano magique auteur d'un triplé dans le derby ibérique. Un match du tac au tac avec des occasions de buts des deux côtés, mais qui s'est soldé sur un score nul (3-3).

Aucune victoire pour les favoris à part la France qui a été sauvée par la technologie, car les deux buts français ont été validés après assistance video.

Entrée en lice difficile pour les grosses écuries dans cette coupe du monde. Ces anciens champions arriveront-ils à renverser la tendance dans leur prochaine sortie ? 

Wilner Bossou