Lundi 14 Octobre, 2019

Clarens Renois insatisfait du « discours bilan » de Céant

Le secrétaire général du parti UNIR, Clarens Renois

Le secrétaire général du parti UNIR, Clarens Renois

Après ses 120 jours à la tête du gouvernement, le Premier ministre Jean-Henry Céant a présenté son bilan conformément aux exigences constitutionnelles. Parmi ses réalisations, le notaire souligne ses efforts sur le dossier Petrocaribe, ainsi que ses actions tant qu’en politique que dans le social. Pourtant, le secrétaire général du parti UNIR, Clarens Renois, se dit insatisfait du « discours bilan » que le Premier ministre a présenté lors de la séance en Assemblée nationale.

Le bilan des quatre mois du Premier ministre Jean-Henry Céant n’est pas statistiquement lourd. A bien des égards, aucun signal claire n'a encore été envoyé pour parvenir à un réel changement. Mais, selon Jean-Henry Céant, « aucun pays ne parvient au développement en un claquement de doigt ».

De nombreux politiques estiment vide la valise de réalisations de l'Administration Moise/Céant. C’est le cas de l’ancien candidat à la présidence Clarens Renois qui soutient que « Jovenel Moïse et Jean-Henry Céant devraient profiter du discours pour dresser un diagnostic sincère, un état des lieux de la situation du pays qui frôle le chaos ».

Selon le politique, les deux hommes devaient d’abord dresser un bilan de la situation, car, dit-il, le temps des duperies est révolu. Le responsable du parti UNIR invite l’exécutif à chercher plutôt à développer une vision du développement d’Haïti et rallier la population à cette cause commune au lieu de continuer à l’offrir des vaines promesses.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :