Dimanche 18 Août, 2019

Wharf Jérémie: le chef de gang Micanord remet 4 armes et 50 munitions

Un homme dessine sur un mur à Cité Soleil

Un homme dessine sur un mur à Cité Soleil

Ce sont deux (2) fusils d’assaut, un (1) pistolet de calibre neuf (9) millimètres, un autre de calibre 45 et cinquante (50) cartouches qui ont été remises à la commission nationale de désarmement, démantèlement et de réinsertion à Wharf Jérémie, ce lundi 12 août 2019.

« Ce n’est pas la quantité d’armes reçues qui est importante, c’est plutôt le nombre de personnes qui auront la vie sauve puisque ces armes ne sont plus entre les mains des bandits », se réjouit Dorcénat Jean Rebel, membre de la commission nationale de désarmement, démantèlement et de réinsertion chargé de mener des négociations avec les bandits armés.

Sous une pluie d’applaudissement des habitants de Cité Soleil, la commission a reçu ces armes et cartouches du présumé chef de gang fonctionnant à Wharf Jérémie Micanord ainsi connu qui ne s’était pas présenté à la cérémonie organisée à cet effet, en dépit de sa participation active aux négociations avec les membres de la CNDDR.

Déroulée dans les locaux du centre professionnel et technique du wharf Jérémie dans la commune de Cité Soleil, cette cérémonie a été l’occasion pour Dorcénat Jean Rebel d’interpeller la conscience de ceux qui participent à l’armement des bandits. « Lorsque vous vendez des cartouches à ces individus, vous avez contribué à éteindre un frère, une sœur. Mais vous, vous rentrez chez vous bien sûr, vous sirotez du vin » regrette-il.

De son côté, Greatz Marie Lydie Sironel Charles, une autre membre de la commission donne la garantie que les négociations vont se poursuivre afin d’aboutir au désarmement des gangs. En ce sens, elle promet que d’autres armes à feu seront remises par le présumé chef de gang Micanord, rappelant la signature d’un protocole d’accord entre les deux parties.

Le responsable adjoint de la police communautaire l’inspecteur Jimmy François qui était présent à la cérémonie a salué la volonté du présumé chef de gang Micanord de déposer les armes. Il a donc invité tous les groupes armés qui terrorisent la population à changer de voie.

Cette cérémonie de remise d’armes s'est tenue en présence de hauts placés de la police nationale d’Haïti (PNH), du système judiciaire, de notables et de résidents du plus grand bidonville de la République.

En mai dernier, le chef de gang du quartier Boston, connu sous le nom de "Ti Hougan", avait remis officiellement un lot de 8 armes à feu à la CNDDR. La cérémonie s'était déroulée sur la place Immaculée Conception, en présence des autorités policières et judiciaires, ainsi que des notables du plus grand bidonville du pays

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :