Dimanche 25 Octobre, 2020

Cinq migrants haïtiens morts "noyés" en République Dominicaine

Crédit photo: Medi 1 TV

Crédit photo: Medi 1 TV

Trois hommes, une femme et un bébé.

Lundi 17 juillet dernier, des membres du corps de sapeurs-pompiers et de la police dominicaine ont retrouvé les corps de 5 haïtiens dans un canal d'irrigation dans la municipalité de Las Matas de Santa Cruz. Les noms de trois d'entre les victimes ont été révélés dans le journal dominicain Listin Diaro qui cite des sources policières. Il s’agit de : Sivener Poly, 38; Jean Rene Delien, 22; Estenoi Dorcevil, 27. Les deux autres, un nouveau-né et une femme n’ont pas été identifiés.

Ces migrants haïtiens, tous sans-papiers, partaient de Ouanaminthe, traversaient la frontière à Dajabon et sont arrivés à Las matas où le sinistre s’est produit. Ils étaient transportés à moto et voulaient s’échapper à une patrouille de militaires dominicains qui les guettaient. Listin Diaro explique que le véhicule courrait à une grande vitesse pour tenter de s’échapper, il s’est accidenté et les immigrants sont tombés dans le canal.

Alors que Listin Diaro évoque le rapport d’un médecin légiste de Monte Cristi, Rosibel Grullón, qui certifie que les immigrants sont morts de la noyade, il semblerait que les faits ne sont pas passés comme rapportés.

« Nous sommes restés en contact avec des organisations partenaires du côté de la République Dominicaine qui, à partir des éléments d’informations, émettent des doutes sur les conditions de la mort de ces migrants haïtiens. Soit il s’agit d’un accident forfaitaire, soit d’un assassinat » a fait valoir Josué Michel, assistant à la Communication Groupe d’Appui aux rapatriés & Réfugiés(GARR).

Pour l’heure, on ne sait pas ce qu’il advient des cadavres de ces migrants, récupérés par la police dominicaine. Au moment où la rédaction de Loop Haïti a contacté le GARR au téléphone, l’organisme de droits humains n’était pas en mesure de confirmer s’ils étaient enterrés de l’autre côté de l’île ou rapatriés en Haïti.

Par la voix de Josué Michel, le GARR enjoint l’Etat haïtien à ouvrir une enquête « pour déterminer s’il s’agit d’un accident, comme la police dominicaine le fait croire. »


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :