Samedi 24 Août, 2019

Cinéma: "Avengers Endgame" pulvérise tous les records

President of Marvel Studios/Producer Kevin Feige, actors Chris Hemsworth, Chris Evans, Robert Downey Jr., Scarlett Johansson, Mark Ruffalo and Jeremy Renner at TCL Chinese Theatre on April 23, 2019 in Hollywood, California

President of Marvel Studios/Producer Kevin Feige, actors Chris Hemsworth, Chris Evans, Robert Downey Jr., Scarlett Johansson, Mark Ruffalo and Jeremy Renner at TCL Chinese Theatre on April 23, 2019 in Hollywood, California

"Avengers: Endgame", 22e film de l'univers cinématographique Marvel, a pulvérisé tous les records au box-office mondial, dépassant de loin les prévisions les plus optimistes pour engranger plus de 1,2 milliard de dollars lors de son premier week-end dans les salles, selon les chiffres disponibles lundi.

"+Avengers: Endgame+ a encore surpassé les prévisions qui tablaient déjà sur un record, portant ses recettes du week-end d'ouverture à quelque 356 millions de dollars sur le marché domestique (Etats-Unis et Canada) et 866 millions de dollars à l'étranger, pour un incroyable total à 1,222 milliard", selon un porte-parole de Disney, qui a racheté Marvel en 2009.

Le quatrième et dernier volet des aventures d'Iron Man, Hulk, Thor et compagnie, truffé de combats spectaculaires, d'effets spéciaux, d'humour et de larmes, est notamment devenu le premier film de l'histoire à dépasser le cap symbolique du milliard de dollars en l'espace de cinq jours.

Le précédent record du genre était détenu par le troisième opus, "Avengers: Infinity War", qui avait mis onze jours, rappelle Disney.

- Longues heures de queue -

Selon les médias spécialisés, "Avengers: Endgame" a coûté quelque 400 millions de dollars.

Les équipes des studios Marvel "ont continué à repousser les limites du possible dans le cinéma, à la fois en matière de récit et de succès au box-office", s'est réjoui dans un communiqué le président des studios Walt Disney, Alan Horn, soulignant que "+Avengers: Endgame+" est loin de signer la fin de l'univers cinématographique de Marvel."

Partout dans le monde, les fans avaient massivement réservé leurs billets, comme en Inde où plus de 2,5 millions de tickets ont été pré-vendus pour les multiples versions d'"Avengers: Endgame", en anglais, hindi, tamoul ou télougou.

Les moins prévoyants ont souvent dû se lever tôt et parfois faire de longues heures de queue devant les cinémas pour voir la conclusion de la saga entamée en 2008 avec "Iron Man".

Au Venezuela, où le film sortait vendredi matin, les amateurs se sont levés avant l'aube pour foncer dans les salles obscures, inventant de faux prétextes pour arriver en retard au travail ou décrétant une journée d'école buissonnière pour aller en famille voir les super-héros sauver l'univers.

Pour satisfaire une demande exceptionelle aux Etats-Unis, et compte tenu de la longueur du film (trois heures), les cinémas AMC ont organisé tout le week-end des projections 24 heures sur 24 dans plusieurs dizaines de salles américaines, souvent bondées.

- Héros en Chine -

Si "Avengers: Endgame" signe le meilleur démarrage de l'histoire du box-office américain et canadien, il a fait aussi un démarrage en trombe dans le monde entier, particulièrement en Asie-Pacifique. En Chine, il a engrangé pas moins de 350 millions de dollars en l'espace de cinq jours, un record toutes catégories confondues pour ce pays.

Au total, le dernier Marvel s'est hissé en tête du palmarès des meilleurs débuts pour un week-end dans 44 pays (Corée, Brésil, Mexique, Argentine, France, Italie, Espagne, Royaume-Uni, etc.) et a établi un nouveau record pour une seule journée d'exploitation dans 29 pays.

"Depuis le tout début avec +Iron Man+, ce que nous avons voulu faire c'est raconter des histoires qui faisaient vivre sur grand écran ces personnages que nous avons connus en tant que fans de comics", a expliqué Kevin Feige, président du studio Marvel. Et les succès accumulés par les Avengers "sont presque exclusivement dus au soutien des fans dans le monde entier", a-t-il salué.

"Captain Marvel", film toujours à l'affiche mettant en scène une héroïne figurant également dans "Avengers: Endgame", a lui aussi allègrement survolé la barre du milliard de dollars de recettes.

Jusqu'à présent, les 22 blockbusters adaptés des comics inventés par Stan Lee ont rapporté près de 20 milliards de dollars aux studios Marvel.

Dans la foulée des super-héros, le cours de l'action du groupe Walt Disney s'est lui aussi envolé lundi matin à la Bourse de New York pour établir un nouveau record historique, au-delà de 142 dollars.

L'action Disney avait déjà bondi le 12 avril lorsque le groupe, numéro un du divertissement mondial, avait présenté sa future plateforme de vidéo à la demande, Disney+.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :