Jeudi 21 Novembre, 2019

Chili : les pompiers n'ont pas pu identifier les Haïtiens brûlés

Chili : les pompiers n'ont pas pu identifier les Haïtiens brûlés. Photo: Radio Agricultura

Chili : les pompiers n'ont pas pu identifier les Haïtiens brûlés. Photo: Radio Agricultura

Les pompiers chiliens ne peuvent pas identifier les corps des 3 Haïtiens calcinés dans un incendie à Estación Central le 7 novembre dernier.

Un incendie éclaté dans le quartier de Robert Kennedy, à Estación Central, a tué trois Haïtiens qui habitaient dans une maison. Parmi eux se trouvaient une femme enceinte de huit mois.

Les autres victimes seraient son mari et son cousin. Jusqu’à présent les autorités chiliennes n’ont pas dévoilé leur identité à la presse locale.

Les responsables pompiers ont, en effet, déclaré que les corps ont été calcinés à un point que les premiers examens ne pouvaient pas déterminer leur identité. Ils ont donc transporté les cadavres au Service Médical Juridique (SML) pour un examen à partir de l’enregistrement de leur ADN.

Les autorités n’ont pas également pu identifier les causes de l’incendie. Mais selon le lieutenant de police, Felipe Calderon, les trois victimes ne pouvaient pas sortir de la pièce qu’ils habitaient au moment où le feu s’est déclaré.

L’incendie s’est déclaré dans les pièces en avant de la maison où se trouvaient ces Haïtiens. Les personnes qui habitaient l’arrière de l’immeuble ont eu le temps de s’échapper.

Une autre haïtienne a été grièvement brulée (jusqu’à 70%) et se trouve dans un état critique. Elle reçoit des soins dans un centre hospitalier où elle a été amenée de justesse.  

Source: Radio Agricultura

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :