Samedi 20 Juillet, 2019

Chili: GARR prend position sur le plan de retour pour les Haïtiens

Chili: GARR prend position sur le plan de retour pour les Haïtiens. Photo: La Tercera

Chili: GARR prend position sur le plan de retour pour les Haïtiens. Photo: La Tercera

Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et aux Réfugiés (GARR) se dit favorable au plan humanitaire du gouvernement chilien pour faire revenir en Haïti les immigrants haïtiens qui le souhaitent. Dans une interview accordée à Loop Haïti, Angénor Brutus, l’un des responsables de l’institution a déclaré que ce plan va améliorer les conditions de ces Haïtiens qui se trouvent en grandes difficultés dans ce pays.

« Le véritable choix, après avoir vécu une telle désillusion, est de revenir dans leur pays. Certains d’entre eux n’ont même pas pu régulariser leur statut migratoire après avoir été dupés par des arnaqueurs qui sont des compatriotes », a déclaré M. Brutus. Le responsable rappelle que ces migrants ont dépensé plus de 2 000 dollars américains pour rentrer au Chili.

En effet, plusieurs de ces Haïtiens qui s’inscrivent dans ce programme sont au chômage et ont avoué à la presse chilienne qu’ils sont actuellement sans abri. « C’est une très bonne occasion que leur offre le gouvernement chilien », poursuit Angénor Brutus.

Cependant, les autorités chiliennes sont très critiquées par quelques Haïtiens et certains experts chiliens pour avoir mis sur pied ce plan de retour. Pour eux, ce programme de retour volontaire est une forme de déportation contre les Haïtiens.

Une opinion que ne partage pas totalement Angénor Brutus. Selon lui, la décision du gouvernement chilien démontre qu’il comprend très bien qu’il ne peut pas répondre aux besoins de ces Haïtiens.

« Ce plan a, d’ailleurs, été proposé par l’Haïtien William Pierre qui voulait trouver une solution contre la misère de ses compatriotes au Chili », prolonge le responsable de la GARR. Angénor Brutus affirme que GARR ne dispose actuellement d’aucun plan de réadaptation sociale pour ces migrants.

Il espère que les autorités haïtiennes prendront toutes les dispositions nécessaires pour accueillir ces migrants afin qu’ils se réadaptent aux nouvelles conditions du pays. Entre temps, le maire d’Estacion Central, Rodrigo Delgado, a fait savoir que « le premier avion est déjà rempli ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :