Mercredi 26 Juin, 2019

Arrestation de «chargés de mission» du MICT: le ministère réagit

La façade du bâtiment du ministère de l'Intérieur et des Collectivités territoriales./Photo: Archives.

La façade du bâtiment du ministère de l'Intérieur et des Collectivités territoriales./Photo: Archives.

Les quatre individus armés, en possession de badge « chargés de mission » du ministère de l’Intérieur et arrêtés à Cité Soleil mercredi 5 juin, ont fait réagir le MICT qui s’est dit victime d’une tentative visant à salir son image.

Mercredi 5 juin, la police avait procédé à l’arrestation de quatre hommes à Cité Soleil : ces derniers avaient en leur possession des badges frappés « Chargés de mission » du ministère de l’Intérieur et des collectivités territoriales, des armes à feu et "la somme de 40, 000 dollars américains", selon une source de la rédaction.

La direction générale du ministère n’a pas tardé à réagir en déplorant le fait que ces individus « utilisent les effigies nationales et le nom de l’institution aux fins de troubler la paix publique ».  En effet, depuis octobre 2018, le ministre Jean-Marie Reynaldo Brunet, après avoir été informé de l’utilisation des logos du ministère par des individus malhonnêtes, avait ordonné, dans une note la révocation de l’ensemble des badges des fonctionnaires, des élus locaux, Chargés de mission et Agents de liaison du MICT en attendant que de nouvelles dispositions soient prises.

9 novembre 2018 et 15 mars 2019, des instructions ont été passées aux détenteurs de ces badges de les restituer sous peine d’être sanctionnés. Par conséquent, le ministère de l’Intérieur n’écarte pas la possibilité qu’il existe un réseau de faussaires utilisant encore ces badges à des fins douteuses.

La Police nationale, ainsi que toutes ses forces spécialisées, sont ainsi invitées à traquer tous ceux impliqués dans cette question. Le ministère a aussi fait savoir que des dispositions ont été prises afin de découvrir l’origine de ces faux badges et de neutraliser les réseaux de faussaires qui les produisent.

Lire : Des « chargés de mission » du MICT arrêtés à Cité Soleil

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :