Vendredi 6 Décembre, 2019

Cet Haïtien a sculpté en bronze la statue d’une ancienne esclave

Le sculpteur haïtien Woodly Caymitte./Photo: Page Facebook de Caymitte.

Le sculpteur haïtien Woodly Caymitte./Photo: Page Facebook de Caymitte.

Vendredi 10 mai, la ville de Bordeaux commémore la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. L’île d’Haïti sera donc à l’honneur : la statue de l’ancienne esclave haïtienne Modeste Testas, sculptée en bronze par notre compatriote Woodly Filipo Caymitte, sera inaugurée en face de la Bourse maritime, sur les quais.

Modeste Testas est une ancienne esclave achetée par deux Bordelais qui avaient des plantations sur l’île d’Haïti, appelée Saint-Domingue du temps de la colonisation française. La mairie de Bordeaux commémore pour une troisième fois l’esclavage, la traite négrière et leurs abolitions. Depuis le 6 mai, une série d’activités a été initiée dont des inaugurations, des hommages, des lectures, des concerts et ateliers.

Source : Sud-Ouest

Cette ville rendra donc hommage aux Haïtiens en inaugurant deux nouveaux lieux de mémoire : l’installation de Modeste Testas (dont le petit fils François Denys Légitime a été président d’Haïti du 16 décembre 1888 au 22 août 1889) en face de la Bourse  maritime,  situé au quartier des Chartrons. Symbole du trafic infâme, Modeste Testas (Al Pouessi, issue d’Éthiopie) a été achetée par deux frères bordelais, Pierre et François Testas, avant de débarquer à Saint-Domingue où elle connaitra l’horreur de l’esclavage. Et c’est le jeune et brillant sculpteur Woodly Caymitte qui a réalisé en bronze sa statue.

Quant aux quais de Queyries, c’est un nouveau square de Toussaint Louverture qui sera inaugurée. Ce square honore l’un des chefs de révolte de Saint-Domingue et précurseur de la libération des Noirs.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :