Lundi 23 Juillet, 2018

Cet haïtien fait les beaux jours d’une équipe de football au Chili

Ricardo Adé (Kat Las) 

Photo: La Nacion

Ricardo Adé (Kat Las) Photo: La Nacion

Les mordus du football haïtien doivent se rappeler de Ricardo Adé, notamment les fans du Baltimore de Saint-Marc et du Don Bosco de Pétion-Ville à qui celui que l’on surnomme Kat Las a offert de grands moments de réjouissance lorsqu’il évoluait dans le championnat national de première division en Haïti.

Au début de l’année 2017, l’international haïtien (4 sélections) a laissé le Don Bosco de Pétion-Ville, qu’il a rejoint en mars 2016, pour aller au chili suite à un transfert au Deportes Santiago Morning, club de la primera B avec lequel il vit sa deuxième saison aujourd’hui.

Dans une interview accordée à AS TV au chili, le défenseur haïtien de 27 ans donne des explications sur son intégration dans ce nouveau club, le niveau du football pratiqué dans le championnat au sein duquel il évolue, sa vie au chili, ses liens avec la communauté haïtienne, entre autres.

« Je vais bien au Chili et dans l'équipe »

Le natif de Saint-Marc estime qu’il vit très bien son intégration à la fois au Chili et dans son nouveau club. «Je pense que la première année, tout était nouveau pour moi. Maintenant, la deuxième année, il y a de plus en plus de tranquillité et je me sens plus heureux avec mes coéquipiers. En outre, je comprends plus l'espagnol», raconte Ricardo Adé, cité par le journal AS.

Pour ce qui est de sa relation avec les autres haïtiens qui vivent dans ce pays de l’Amérique du Sud, l’ancien joueur du Don bosco relate que certains d’entre eux ont l’habitude de l’accompagner pendant les matchs et il trouve que c’est « important » pour lui. Toutefois, il reconnait que c’est difficile pour eux de fréquenter les stades régulièrement parce qu’« ils viennent ici pour travailler, pour aider leur famille en Haïti ».

Le Deportes Santiago Morning est actuellement exæquo avec un autre club en tête du classement de la primera B au Chili. Les prestations abouties de Ricardo Adé en sont pour beaucoup, à tel point que l’AS considère le défenseur haïtien comme « une des jambes de l’équipe ».