Mercredi 18 Septembre, 2019

Cet Haïtien avait donné 10, 000 gdes pour rebâtir le Palais National

Le citoyen Steve Colin, natif de Cité Soleil qui avait donné en 2017 une contribution de 10, 000 gourdes pour reconstruire le Palais National.

Le citoyen Steve Colin, natif de Cité Soleil qui avait donné en 2017 une contribution de 10, 000 gourdes pour reconstruire le Palais National.

Suite au terrible incendie qui a ravagé une partie de Notre-Dame de Paris, bâtiment patrimonial des Français, les dons se sont vite multipliés et étaient en passe de franchir la barre d’un milliard d'euros, 900 millions ayant été déjà offerts en moins que 24 heures par des familles riches de France, par la mairie de la capitale parisienne et la région Île-de-France, entre autres.

Face à ce drame qui a suscité de nombreuses réactions de l'Europe, de l'Amérique entre autres, a aussi amené les internautes haïtiens à soulever, sur Facebook ou Twitter, la question de la reconstruction des bâtiments publiques haïtiens détruits lors du séisme du 12 janvier et jusqu'ici non rebâtis. Le Tweet de Jovenel Moïse, voulant sympathiser avec les Français, a attiré la foudre de plus d’un, critiquant le manque de volonté des décideurs politiques de remettre à neuf entre autres le Palais National ainsi que la cathédrale logée en plein cœur de Port-au-Prince.

Mais ce qui, d’un autre côté, a mis de l’huile sur la flemme des discussions, c’est cet engouement de l’élite économique française à donner des millions pour rénover leur Dame alors qu’ici, cette bourgeoisie haïtienne mercantile n’a rien fait pour sauver cette église. Cependant, vous souvenez-vous de ce Steeve Colin, premier citoyen haïtien à avoir donné une contribution financière de 10, 000 gourdes pour reconstruire le Palais National ?

Animé d’un amour patriotique sans égal, le natif de Cité Soleil, âgé maintenant de 36 ans, chômeur au moment du don (2017) et membre de plusieurs associations de sa commune, avait déclaré que le Palais n’est le bien de personne. « On doit donner notre sang, notre force et tout notre courage pour le reconstruire. Ce n’est pas à l’étranger de le faire. On doit donner au monde entier l’exemple du vivre-ensemble. Le Palais reste un bien public. Sa reconstruction doit être un projet haïtien », soutenait-il.

À lire : Le Palais National est un bien du peuple, déclare Steeve Colin

L’amour et le respect pour sa terre natale l’ont poussé à poser cet acte généreux. Aujourd’hui, aussi hilarant que cela puisse paraître, plus d’un se demandent où sont passés les 10, 000 gourdes de ce pauvre Colin, fondateur de l’organisation Intervention Humaniste (IH) et membre de Konbit Solèy Leve.

Par ailleurs, il faut se rappeler que le président Moïse avait déclaré, via son ancien Porte-parole et Conseiller en Communication Lucien Jura, que les travaux de reconstruction débuteraient le 12 janvier 2018, que la cérémonie de la pose de la première pierre devrait se tenir à l’occasion des huit ans du séisme. Avril 2019, plus d’un an après, rien n’est encore fait, constate-t-on.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :