Jeudi 2 Avril, 2020

Ces jeunes haïtiens qui partent en Colombie

Le volontariat est un engagement citoyen de plus en plus pratiqué dans le monde. La Fondation América Solidaria Haïti qui opère depuis 15 ans en Haïti dans la lutte contre la pauvreté infantile encourage cette forme de participation sociale en sélectionnant des jeunes haïtiens qui vont accomplir une année de volontariat sur le continent américain. L’objectif : créer un réseau de volontaires et parvenir grâce au travail de ces jeunes, à éliminer la pauvreté infantile sur le continent.

Pierre Carlande Saint-Dic a une licence en administration des entreprises. Originaire des Cayes, il a passé un an loin du pays en tant que volontaire de la Fondation América Solidaria Haïti en Colombie. Son expérience dans le volontariat a débuté presque par hasard, une note lue sur la page Facebook de la Fondation, une demande d’informations, il postule et après avoir passé par un processus de sélection, le voilà qui quitte son pays durant une année pour apprendre à des jeunes colombiens comment l'entrepreneuriat peut les aider à changer leur vie. Il est revenu au pays l’année dernière, fier d’avoir mis ses connaissances au service de ceux qui en avaient besoin.

Macenat Clifton lui est licencié en Sociologie et Travail social, il pratique le volontariat depuis 2011. Désireux de pousser l’expérience dans ce domaine, il rejoint la Fondation América Solidaria Haïti et vient de passer une année à Medellin où il a mis ses connaissances et expériences au service d’enfants déplacés à Colombie.

Pour ses deux jeunes haïtiens, le volontariat est une opportunité de se rendre utile et un prétexte pour continuer à apprendre dans un environnement interculturel. Pierre qui a servi comme volontaire dans la ville de Bogota a passé l’année à apprendre à des jeunes des notions en entrepreneuriat. « Ma plus grande satisfaction fut de voir des jeunes s’appliquer et progresser grâce à ce partage de connaissances », raconte-t-il. Quant à Macenat, il est intervenu sur un projet de la petite enfance dans lequel il a assisté des parents pour les aider à  mieux accompagner leurs enfants durant cette étape de leurs vies ; mais aussi en sensibilisant leurs communautés sur les droits des enfants et la violence dont ils sont souvent victimes.

Macenat pour qui le volontariat est un mode de vie y trouve un engagement noble, un prétexte de collaboration entre gens d’horizons divers pour atteindre un objectif commun.

« Le volontariat peut offrir aux jeunes cet espace où ils pourront se rendre utiles tout en leur apprenant le sauvetage collectif en mettant leurs connaissances au service des plus vulnérables,» explique-t-il. Pierre rejoint ce point de vue, il explique : « Cette année de volontariat en Colombie m’a aidé à définir en quoi je peux me rendre utile, cela m’a aidé à comprendre que la solidarité n’a pas de frontières. Je suis heureux que la Fondation América Solidaria Haïti m’ait offert cette opportunité.»

En ce moment, la période de convocation de volontaires qui iront travailler sur le continent américain dans les projets de petite enfance est en cours. La Fondation América Solidaria encourage les jeunes professionnels à postuler et devenir volontaires, certaine que cette expérience ne pourra qu’aider à construire un continent plus solidaire où règne plus de justice sociale.

__________________

La Fondation América Solidaria Haïti existe depuis 15 ans. Elle intervient dans le domaine de la petite enfance à travers des projets d’éducation, de santé et de développement économique familial. Elle soutient un réseau de volontaires qui travaillent de concert avec les communautés dans le but de combattre la pauvreté infantile sur le continent américain.

Johanne Elima Chachoute

Responsable de Communication

@ASolidariaHaiti

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :