Dimanche 18 Novembre, 2018

Ces Haïtiens qui ont contribué à la construction du Québec moderne

Samuel Pierre / Photo: Radio Canada

Samuel Pierre / Photo: Radio Canada

Qu’a apporté l’immigration au Québec ? En quoi les Haïtiens, fuyant pour la plupart la dictature ou la persécution politique, ont-ils contribué à construire ce Québec moderne qu’ils ont intégré au fil des siècles ? C’est cette thématique qu’avait abordé l’illustre auteur Samuel Pierre, scientifique de renom, Haïtien d’origine, brillant ingénieur électrique et spécialiste des réseaux de communication câblés et sans fil, dans son ouvrage collectif « Ces Québécois venus d'Haïti – Contribution de la communauté haïtienne à l'édification du Québec moderne », paru en 2007.

Décoré Chevalier de l’Ordre National du Québec, Samuel Pierre laisse défiler une pléiade de compatriotes qui ont façonné, d’une manière ou d’une autre, le paysage du Québec. De la politique à l’enseignement supérieur, de la musique à la littérature en passant par la danse ou les technologies, ces Québécois originaires d’Haïti sont, pour la plupart, inconnus du grand public.  

Geneviève Lahens, peintre

Iris a fait des études d’architecture à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Elle commence à peindre dans son pays d’origine, Haïti, et est appelée très vite à le représenter sur la scène internationale, notamment dès 1996, à Miami, en Floride, à l’exposition Art America. L’année 2000 est une année charnière dans l’essor de sa carrière artistique et marque aussi son arrivée au Québec.

Michaëlle Jean, ancienne Gouverneure Générale du Canada

Michaëlle Jean, née le 6 septembre 1957 à Port-au-Prince, est une femme d'État, diplomate, animatrice de télévision et journaliste canadienne. De septembre 2005 à septembre 2010, elle est la vingt-septième gouverneure générale du Canada, la troisième femme à occuper ce poste après Jeanne Sauvé et Adrienne Clarkso. Elle fut élue, 30 novembre 2014, Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie.  

Emile Olivier, romancier

Né à Port-au-Prince (Haïti) le 19 février 1940, Émile Ollivier est formé à la sociologie après des études de philosophie à l’École Normale Supérieure d’Haïti et des études de lettres et de psychologie en France. En 1964, il se voit contraint à l’exil par le régime de François Duvalier. Après un séjour d’études en France, en 1965 Ollivier et sa femme Marie-José Glémaud s’installent d’abord à Amos en Abitibi, dans le nord du Québec, ensuite en 1968 à Montréal. Pendant vingt-cinq ans, Ollivier mène une carrière de professeur à l’Université de Montréal dans la Faculté des sciences de l’éducation.

Dominique Anglade, députée de Saint-Henri Saint-Anne de Québec

Mariée et mère de trois enfants, Dominique Anglade, fille du géographe Georges Anglade, est une Montréalaise polyglotte et très ancrée dans la communauté. Elle est titulaire d’un baccalauréat en génie industriel de l’École Polytechnique de Montréal et d’une maîtrise en administration des affaires de HEC Montréal. De 2000 à 2003, elle travaille chez Nortel Networks et se spécialise dans la gestion stratégique de la chaîne d’approvisionnement et des prévisions globales de marché. Elle est promue directrice des affaires externes et gouvernementales pour Nortel Networks au Québec en 2004

Régine Chassagne, musicienne du groupe Arcade Fire

Régine Chassagne est une musicienne, multi-instrumentiste et chanteuse canadienne, dont la famille, originaire d'Haïti, s'est installée à Montréal. Elle est la cofondatrice du groupe de rock Arcade Fire.

Roland Paret, enseignant à l’UQAM

Roland Paret est né le 26 juillet 1943, au Cap-Haïtien. En 1964, il quitte Haïti pour l’Europe. Après des études de cinéma à l’École Supérieure d’État de cinéma, de théâtre et de télévision (PWSFTiTv) à Lodz, en Pologne, il émigre à Montréal où il vit depuis 1973. Il a réalisé des émissions à Radio-Québec et des films à Via-le-monde-Daniel Bertolino. De 1978 à 1982, il enseigne le langage visuel à l’Université du Québec à Montréal. Au Département de langue et littérature françaises à l’Université McGill, de 1978 à 1985, il enseigne l’histoire du cinéma français, le théâtre français contemporain et la littérature française.

Anthony Phelps, poète

Anthony Phelps, poète, romancier et diseur, est né à Port-au-Prince, Haïti, le 25 août 1928. Après des études de chimie et de céramique aux États-Unis et au Canada, il se consacre surtout à la littérature. Établi à Montréal en mai 1964, il y fait du théâtre – scène, radio et télé – puis du journalisme. Il participe à la narration de plusieurs films.

Dany Laferrière, romancier

Natif de Petit-Goâve,  Dany Laferrière, né Windsor Klébert Laferrière le 13 avril 1953 à Port-au-Prince, est un intellectuel, écrivain, et scénariste, résidant principalement à Montréal, au Québec. Membre de l’académie française, il reçoit le prix Médicis 2009 pour son roman L'Énigme du retour.

Gérard Étienne, écrivain

Né au Cap-Haïtien le 28 mai 1936, Gérard Vergniaud Étienne quitte à 15 ans le foyer paternel. Il proteste ainsi contre la violence que son père fait subir à sa mère parce qu’elle ne partage pas ses croyances vaudou. En août 1964, l’écrivain s’exile au Canada. Débarqué à Montréal, il enseigne au Lycée Da Silva (1964-1965) et travaille comme reporter au quotidien Métro Express et au journal Quartier Latin. Au cours de ses études de licence ès lettres (1964-1970) il travaille en usine puis comme infirmier à l’Hôtel Dieu de Montréal. Il enseigne au Collège de Matane (1968-1970) et collabore au journal La Voix canadienne.

Georges et Mirelle Neptune Anglade

Parents de Dominique Anglade, ce couple a participé à la fondation de la prestigieuse Université du Québec à Montréal.

Luck Mervil, chanteur

Lucknerson «Luck» Mervil né le 20 octobre 1967 à Joliette dans le quartier de Bel Air, est un militant humanitaire, auteur-compositeur-interprète, musicien, acteur et animateur de télévision québécois d'origine haïtienne. Il a animé l'émission 3950 sur les ondes de TV5.

Marie Célie Agnant, romancier

Marie-Célie Agnant est une écrivaine québécoise née à Port-au-Prince en 1953. Elle vit au Québec depuis 1970.

Bruny Surin, coureur

Bruny Surin, né le 12 juillet 1967 au Cap-Haitien, est un athlète canadien, spécialiste du 100 mètres.

Maximilien Laroche, écrivain et professeur à l’Université Laval, à Québec

Maximilien Laroche est un professeur à l'Université Laval, écrivain, spécialiste de littérature haïtienne, québécoise, française et créole. Né au Cap-Haïtien, le 5 avril 1937, il est mort le 27 juillet 2017 à Québec, au Canada.

Eddy Toussaint, chorégraphe

La plupart des canadiens se souviennent du Ballet Eddy Toussaint de Montréal, la compagnie néoclassique qui durant plus de 16 ans fut la fierté de Montréal (Le Devoir mentionna qu’elle était « une digne ambassadrice du Québec » - Susanne Asselin). Le Montréal Gazette qualifia récemment le directeur artistique de « Champion de la danse classique ».

Ghislaine Rey Charlier,

Jérémienne et militante emblématique dans la lutte féministe en Haïti, Ghislaine Rey Charlier est morte à l’âge de 99 ans.

Serge Legagneur, écrivain

Serge Legagneur est un poète haïtien-québécois né le 10 janvier 1937 à Jérémie et mort le 30 juin 2017 à Montréal.

Rolland Morisseau, écrivain

Roland Morisseau, né à Port-au-Prince (Haïti) le 22 septembre 1933. Il fit des études secondaires au Lycée Louverture où il découvrit la poésie en lisant les œuvres d’André Chénier.  Émigré à Montréal en 1965, enseignant pendant environ une trentaine d’années à la Polyvalente Pointe-aux-Trembles, il a publié plusieurs recueils de poésie dont Cinq poèmes de reconnaissance (1961) et  Germination d’espoir (1962).

Claude Dauphin, ethnomusicologue

Claude Dauphin est un musicologue canadien d'origine haïtienne, né en 1949 aux Gonaïves, se consacrant à la fois à la musicologie du XVIIIe siècle, à l'ethnomusicologie des Caraïbes et à l'éducation musicale.

Franck Fouché, écrivain

Frank Fouché est né à Saint-Marc, Haïti, le 27 novembre 1915. Diplômé de la Faculté de Droit en 1939, il a été professeur, journaliste, poète, dramaturge, essayiste, metteur en scène. Après l’accession de Duvalier au pouvoir, il s’exile au Québec en 1965 où il enseigne le français. Il est décédé le 3 janvier 1978 à Montréal des suites d’un accident de la route.

Adeline Magloire Chancy, éducatrice de carrière

Adeline Magloire Chancy, une éducatrice de carrière, est diplômée de l'École Normale Supérieure et de la Faculté de droit de l'Université d'Haïti  et détentrice d'une maîtrise ès arts en andragogie de l’Université de Montréal. En 1965, sa famille doit partir en exil au Canada, où elle demeurera jusqu'en 1986. À Montréal, distinguée pour son action dans la communauté haïtienne, elle a été nommée par le gouvernement du Québec membre du Comité d'implantation du plan d'action à l'intention des communautés culturelles (1982), puis agente d’éducation à la Commission des droits de la personne (1984).

Rodney Saint-Eloi, éditeur et poète

Rodney Saint-Éloi est un poète, écrivain, essayiste, académicien et éditeur né à Cavaillon en 1963. Saint-Éloi vit depuis 2001 à Montréal. En mars 2003, il fonde et dirige la maison d’édition Mémoire d’encrier, qui accueille l’œuvre des auteurs de diverses communautés culturelles : Afrique, Caraïbes et Océan indien.

Stanley Péan, animateur de jazz à Radio Canada.

Rédacteur en chef de la revue La Librairie, romancier, Stanley Péan est né à Port-au-Prince (Haïti) le 31 mars 1966, Stanley Péan a grandi à Jonquière, au Québec, où sa famille s'est installée la même année. 

Martine Foucand, peintre

Martine Fourcand, artiste pluridisciplinaire d’origine haïtienne et Suisse.

Carmen Brouard, compositrice et mère de Nadine Magloire.

Carmen Brouard, née le 10 février 1909 à Port-au-Prince et morte le 11 décembre 2005 à Montréal, est une pianiste, compositrice et professeur de musique haïtienne et sœur du poète indigéniste Carl Brouard