Lundi 27 Janvier, 2020

Le PM Céant n’écarte pas la possibilité d'un remaniement ministériel

Le PM Céant n’écarte pas la possibilité d'un remaniement ministériel

Le PM Céant n’écarte pas la possibilité d'un remaniement ministériel

Le Premier Ministre Jean Henry Céant n’écarte pas la possibilité d’un remaniement au sein du cabinet ministériel. A seulement deux mois de sa ratification, le chef du gouvernement déclare être prêt à consentir ce sacrifice, si c’est l’unique moyen d’éviter au pays de s’enliser davantage dans la crise, selon radio Vision 2000.

Seulement deux mois de son entrée en fonction, le Premier Ministre fait déjà face au spectre d'un remaniement de son cabinet ministériel réclamé par le bloc majoritaire à la chambre des députés. Selon Jean-Henry Céant, ce replâtrage reste possible si c’est l’unique moyen d’éviter que le pays s’enlise d’avantage dans la crise.

‘’Il est de ma conception et celle du président de la République qu’aucun sacrifice n’est au-dessus de l’amour que nous portons pour le pays’’ déclare le premier ministre. ‘’Nous sommes dans un espace de dialogue, il est absolument important de dialoguer même avec ceux qui ne veulent pas nous écouter’’, argument-t-il.

À noter que ces déclarations viennent 72 heures après l’ultimatum des députés de l’alliance parlementaire pour Haïti (APH) qui menace de se désolidariser du pouvoir s’il ne procède pas dans le plus bref délai à un remaniement en profondeur du gouvernement. Ce qui semble pousser le gouvernement dans l’obligation de négocier.

Pour le Président du bloc APH, Jean Wilson Hyppolite, majoritaire à la chambre des députés, ces dispositions doit être prises pour faire avancer le dossier PetroCaribe ainsi que l’insécurité qui grimpe depuis des mois dans le Sud de la Capitale.

Les choses ne vont pas de bon train dans le pays, le gouvernement en est conscient, et il tente de créer une brèche : remanier le cabinet ministériel pour une meilleure implication de l’opposition. Cependant, pour plusieurs personnalités politiques dont le conseiller spécial du président de la République, Guichard Doré, le changement d’acteurs au sein du gouvernement semble ne pas être la mesure la plus appropriée pour résoudre la crise.

Toutefois, il est important de rappeler que le dimanche 16 septembre 2018, 84 députés ont donné un vote favorable à l'énoncé de politique générale du Premier ministre, 5 ont voté contre et 4 ont fait abstention, du côté du sénat de la république, 21 votes pour, 5 votes contre et 2 abstentions.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :