Dimanche 26 May, 2019

Céant aurait décaissé 1.3 milliards de Gdes pour renverser Moïse

Photo : L’ancien premier ministre Jean Henry Céant

Photo : L’ancien premier ministre Jean Henry Céant

Le duel politique entre le président Jovenel Moise et l’ex-Premier ministre Jean-Henry Céant semble prendre une phase de prolongation. Jude Charles Faustin, conseiller du chef de l’Etat, lors d’une intervention sur radio Métropole accuse l’ancien chef de gouvernement d’avoir décaissé 1.3 milliards de gourdes avant son départ pour le compte du secteur privé afin de financer les manifestations prévues pour le 29 mars prochain.

D’après Faustin, le notaire de Bourdon magouillait dans le dos du président Moïse et finançait le mouvement de protestation de l’opposition politique baptisé « Pays lock », qui s'étendait sur la période du 7 au 15 février dernier.

Plus loin, le Conseiller du numéro 1 de la République confie que juste avant son renvoi par la Chambre des députés, le notaire aurait décaissé 1.3 milliards de gourdes pour le compte du secteur privé.

À un moment où le des consultations politiques vont être ouvertes en vue de la nomination d’un nouveau Premier ministre et la formation d’un nouveau gouvernement, la Présidence s’interroge sur ce décaissement par rapport à la manifestation de l'opposition politique prévue pour ce 29 mars 2019.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :