Mardi 20 Novembre, 2018

Petrocaribe: Céant annonce une commission d’enquête indépendante

Le premier ministre Jean Henry Ceant

Le premier ministre Jean Henry Ceant

Le premier ministre Jean Henry Céant déclare, ce lundi lors d'un point de presse, être à l’écoute des revendications de la population et a décidé de faire de l’enquête sur l’utilisation des fonds Petrocaribe une priorité. Dans un tweet, le gouvernement dit avoir pris note de la mobilisation du 17 octobre et a salué la gestion efficace de la sécurité par la police nationale.

 

Le premier ministre Jean Henry Céant déclare être à l’écoute des revendications de la population et a décidé de faire de l’enquête sur l’utilisation des fonds pétro caribe une priorité.

Dans un tweet, le gouvernement dit avoir pris note de la mobilisation du 17 octobre et a salué la gestion efficace de la sécurité par la police nationale. En conférence ce lundi matin au ministère de la Communication, dans le cadre des Lundis de la conférence, Jean Henry Céant a annoncé la création d’une commission d’enquête indépendante dont la double-mission est « de rechercher la vérité sur la gestion et l’utilisation de ces fonds, d’aboutir à un procès juste et équitable ».

Cette commission d’enquête sera composée, dit-il, de membres issus d’institutions crédibles, des jeunes du PetrocaribeChallenge, de partis politiques et de certaines personnalités connues du pays, selon ce qu’a précisé Jean-Henry Céant avant d’affirmer que c’est la commission engagera une firme étrangère dont la tâche consistera à retracer l’argent dilapidé. Les membres de cette commission seront connus d’ici mercredi, ajoute le notaire qui identifie déjà toutes les institutions qui participeront à la formation de cette commission.

Il cite : Association National des Médias Haïtiens, AMI, AJH, les églises protestantes et catholiques, le secteur privé des affaires, Collectif 4 Décembre, les organismes de défense des droits humains, les associations patronales, les chambres de commerce, Fédération des barreaux de Port-au-Prince, les universités.

L’objectif pour l'Administration Moïse-Céant est d’aboutir à un procès Petrocaribe juste, équitable et transparent. Un observatoire sera mis sur pied afin de permettre à la population, ainsi qu’à tous ceux qui demandent des comptes de poser des questions relatives à l’enquête. La mission du gouvernement, conclut Me Céant, est d’« éradiquer de manière définitive et irréversible la corruption qui ronge l’État. L’argent du pays doit servir le pays ».