Mercredi 17 Juillet, 2019

Céant affirme qu’Haïti est toujours sur la carte touristique mondiale

Le Premier ministre Jean Henry Céant, la ministre Marie Christine Stephenson ainsi que des cadres du ministère du  tourisme.

Le Premier ministre Jean Henry Céant, la ministre Marie Christine Stephenson ainsi que des cadres du ministère du tourisme.

Lors d’une visite au sein du ministère du Tourisme en date du 11 Mars 2019, le chef du gouvernement, Jean-Henry Céant rappelle la volonté du gouvernement de garder le tourisme comme un axe majeur pour la relance économique. Et contrairement au message que renvoient certains opérateurs touristiques, le PM déclare qu’Haïti est toujours sur la carte touristique mondiale.

Si la suppression d'Haïti en tant que destination de plusieurs sites d'opérateurs touristiques, signifie, pour certains, qu'Haïti est sur la liste noire du tourisme mondial, pour Céant, ce n'est pas tout à fait vrai. « Haïti n’a pas été banni de la carte touristique mondiale. Nous y sommes encore. Nous devons lutter pour garder notre place et promouvoir nos potentialités », a-t-il lâché lors de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre d’une démarche de redynamisation des ministères.

Pour preuve, il a avancé la participation d’Haïti à deux grands évènements touristiques internationaux. La ministre Marie Christine Stephenson et son staff affirment, de son côté, que malgré les différentes mesures adoptées par certains opérateurs vis-à-vis d’Haïti, le pays a participé à la Bourse Internationale du Tourisme (ITB) Berlin 2019. Avec cette participation, nous confirmons notre présence sur la carte touristique mondiale, a souligné la ministre du Tourisme.

 

Le Premier ministre a ajouté qu’« une délégation haïtienne aura également à se rendre au Maroc toujours pour une représentation ».

A rappeler qu’en date du 20 février, soit 5 jours après les opérations ‘’Pays lock’’, Haïti a été supprimé du site web de certaines agences de voyages après que que le Département d’État américain avait fixé à 4 le niveau d’alerte concernant les voyages en Haïti.

Le Premier ministre et la ministre du tourisme rappellent que le tourisme et l’agriculture demeurent, à ce jour, les deux piliers majeurs qui peuvent assurer au pays de plus grandes rentrées économiques. 

Source : Le Nouvelliste

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :