Mercredi 13 Décembre, 2017

Ce tableau anti-Trump peint par un Haïtien agite les réseaux sociaux

La toile anti-Trump de Watson Mere, artiste visuel américain originaire d'Haiti./Source: compte officiel Tweeter de l'artiste

La toile anti-Trump de Watson Mere, artiste visuel américain originaire d'Haiti./Source: compte officiel Tweeter de l'artiste

Martin Luther King, mine affable et perplexe, teint noir, pose la paume de sa main droite sur la bouche de Donald Trump, mine acide et air hagard. Le défenseur des droits civiques fait signe au président américain alors au moment où il s’apprête à publier un tweet.

Photo devenue virale sur les réseaux sociaux depuis que son auteure, Watson Mere, artiste américain visuel d’origine haïtienne, a été l’objet d’une publicité en août 2017 : il rejoint de nombreux artistes (toutes tendances confondues) qui critiquent Trump pour ses dérapages verbaux, pour ses propos grossiers sur des athlètes. Au lieu de s’agenouiller, lui, devant le drapeau américain contrairement à d’autres personnalités du monde sportif, il a préféré trousser ses manches, prendre son pinceau pour nous livrer une toile sobre, mettant face à face deux personnalités politiques diamétralement opposées et qui n’ont certainement pas les mêmes caisses de résonance en Amérique.

« Cette peinture fait sans doute référence à l’utilisation un peu trop libre de ce réseau social du Président Américain », décrit Sandro Capo Chichi.

Cette peinture fait, depuis janvier,  le buzz sur les réseaux sociaux après s’être partagé par le célèbre acteur américain George Takei sur son compte Twitter.

Cette image fut utilisée en août 2017 comme pancarte par des manifestations qui déploraient les incidents de Charlottesville. Et elle est repartagée sur les réseaux sociaux pour condamner la volonté de Donald Trump de mettre sur un même pied d’égalité et de tenir pour responsable et les activistes d’extrême droite et les antiracistes.

L'artiste américain d'origine haitienne, Watson Mere