Dimanche 31 May, 2020

Ce qu’il faut pour le progrès des Grenadières, les propos de TiCorn

Avant de s’envoler pour Paris, les joueuses de la sélection U-20 ont composé une chanson*, célébrant leur fierté et leur joie immense de disputer le titre de la coupe du monde féminine. TiCorn, flanquée de son ami Cassandra tambourineuse, a ajouté un refrain « pour les encourager », a-t-elle confié.La grande chanteuse haïtienne originaire d’Allemagne s’est entretenue avec Loop Haiti et estime que nos joueuses nécessitent une aide technique, professionnelle et financière pour progresser sur cette voie.   

Loop Haïti : Quand vous avez appris la nouvelle de la qualification des Grenadières pour la Coupe du Monde, quelle a été votre première impression ?

TiCorn : J'étais déjà au courant de cette bonne nouvelle, mais ce n'est que lorsque Lydia Antoine de la « Radio Passion Culturelle » et le comité d'appui m'ont demandé un message vidéo pour aider à mobiliser les Haïtiens en Europe pour aller supporter leur équipe pendant les trois matchs en Bretagne (le 6 contre la Chine, le 9 contre Nigeria et le 13 Août 2018 contre l'Allemagne) que j'ai vraiment compris l'ampleur de cet événement sportif.

Loop Haïti. : Qu'est-ce qui vous a poussée à poser votre voix sur leur chanson composée à l’occasion de la Coupe du monde ?

TiCorn. : J'ai vue sur Facebook « Les Grenadières » chanter cette chanson, qu’elles ont composée elles-mêmes. Ça m'a beaucoup touchée et donné l'envie de compléter la chanson en ajoutant un petit refrain pour les encourager. Avec mon amie Cassandra, nous avons vite improvisé une version « unplugged » un jour avant leur dernier grand match contre l'Allemagne, qui s’annonçait difficile. D'ailleurs elles se sont surpassées ce jour-là !

Loop Haïti. : Quel est votre sentiment aujourd'hui après l'échec récolté par ces valeureuses footballeuses à l'issue de leur participation au Mondial?

TiCorn : Justement dans le refrain que j’ai ajouté, j’ai dit que ce ne sont pas que les « goals » qui comptent. Leur rêve de participer à la « Coupe du monde féminine U-20 »  s’est réalisé et le monde entier les a découvertes et appréciées. Les Haïtiens ne peuvent qu’être fiers et heureux et j'espère qu'ils vont les accueillir avec cet enthousiasme et l'esprit positif qui se dégagent des « Grenadyè Yo ».

(Le souhait de TiCorn s'est réalisé hier mercredi lors du retour des jeunes joueuses. Elles ont été en "héroines" après leur participation au Mondial).

Loop Haïti. : De quoi ont-elles besoin, les Grenadières, pour aller plus loin ?

TiCorn. :  Le mieux c'est à mon avis d'être d´abord à leur écoute pour savoir ce qu’elles ont retiré de cette expérience et puis probablement demander à des professionnels du football ce qu´il faut pour progresser techniquement sur le chemin entamé. Bien sur un vrai fan club international pour organiser des initiatives et de l´aide financière.

*Les paroles de la chanson

Chak sizèdimaten fòk nou leve

Dòmi konn nan je'n men'n oblije

Paske nou gen yon rèv pou realize

Wi nou vle kalifye, wi n'ap patisipe  

Nan « Coupe du monde » nou vle ale

Les Grenadières",  Grenadyè yo 

  Tout  Ayisyen  mèt fyè ak yo

  Se pa sèlman gòl ki konte

  Tout latè a wè nou konn jwe

   « Les Grenadières », Grenadyè yo 

   Tout  Ayisyen kontan ak yo

   Wi  jodia n'ape chante

   Rèv nou tounen'on realite 

Wi nou te kalifye, wi n'ap patisipe

Nan "Coupe du monde", men nou rive - Ayiti!

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :