Lundi 6 Juillet, 2020

Ce documentaire gratuit sur le racisme en RD divise internet

Capture d'écran de l'épisode 1 de Borders. Photo : Vox

Capture d'écran de l'épisode 1 de Borders. Photo : Vox

En quelques années, Vox s’est établi comme l’un des médias en ligne les plus innovants aux Etats-Unis et dans le monde. 4 fois nominé aux Emmy Awards cette année et récipiendaire du prestigieux prix pour leur travail, l’équipe de Vox maintient un standard de production d’articles explicatifs et de vidéos qui prouve la possibilité de fournir sur internet un travail de qualité pour une audience significative.

Il y a quelques mois, Vox lançait avec un de ses vidéographes, Johnny Harris, la série « Borders », soit, 6 documentaires sur la vie à la frontière des nations. Durant les six derniers mois, Johnny Harris a posé ses valises dans pas moins de huit pays, publié 13 comptes rendus de ses observations sur place et pris des milliers de photos.

Parmi les frontières visitées, celle qui sépare Haïti de la République Dominicaine. Et c’est la partie 1 du documentaire qui porte sur la vie à la frontière qui lance la diffusion de la série sur la plateforme.

Pendant 16 minutes, Johnny Harris introduit son audience à sa compréhension de l’histoire d’Haïti et de la République Dominicaine avec pour point de départ la frontière. Ses images sont époustouflantes. Et sa thèse… très commentée.

Principalement, le racisme serait la cause principale de la pauvreté d’Haïti et des traitements inhumains, discriminants et dégradants que subissent les ressortissants du pays en République Dominicaine, postule M. Harris dont les caméras ont saisi en pleine action un agent dominicain, bâton en main qui frappe des marchandes haïtiennes sur la frontière.

« Pour aller à la racine [du fait que l’île produit deux pays très différent], vous devez remonter à l’époque ou l’île était la propriété de deux puissances européennes, la France et l’Espagne », explique Johnny Harris.

Ces deux pays ont habité l’île différemment. La France a exploité massivement les ressources d’Haïti, détruit son sol dans une infernale machine d’exportation mêlant esclaves et révoltes. Mais les espagnols ont eu une approche plus souple : ils ont eu moins d’esclaves et se sont intégrés avec le reste de la population indigène non décimée.

Aussi, quand Haïti devient la première république noire dans le monde de l’époque, elle s’est fracassée à une résistance dont les racines demeurent le racisme. Isolation de la part des Etats-Unis. Menaces et imposition d’une faramineuse dette de la France… Couplés à un leadership corrompu, parfois dictatorial et l’absence « d’investissement traditionnel dans les institutions gouvernementales », ces facteurs ont « garanti l’échec d’Haïti à sa naissance ».

L’épisode 1 de « Borders » a déjà recueilli plus d’un demi-million de vues sur YouTube. Et des commentaires souvent enthousiastes et parfois indignés.  Allez-voir par vous-même ICI.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :