Samedi 20 Juillet, 2019

Au Pérou, Jovenel Moïse s'engage à combattre la corruption

Jovenel Moïse a participé, le week-end écroulé, au 8e Sommet des Amériques à Lima, Pérou. Au cours de cette conférence qui a réuni 34 chefs d’États et de gouvernements de la région, le président a signé l’« Engagement de Lima ». Selon cet accord, « la prévention et le combat contre la corruption sont fondamentaux pour le renforcement de la démocratie et de l’État de droit ».

Aussi, le document signé exige que Jovenel Moïse renforce les institutions afin de rétablir la confiance de ses citoyens. Il doit, en ce sens, prioriser la transparence et l’accès à l’information.

 Le 23e point précise : « Protéger le travail des journalistes et d'autres personnes qui enquêtent sur les affaires de corruption, en se conformant aux obligations et engagements internationaux en matière des droits de la personne, y compris la liberté d’expression ».

Peu avant, le 22e point affirme que les signataires du document acceptent également de « Protéger les dénonciateurs, les témoins et les informateurs contre les actes de corruption face à des actions d'intimidation et de représailles ».

Le président de la République signe cet engagement en acceptant d’envisager tout instrument favorisant le travail de justice contre tout corrupteur dans la fonction publique. Il doit : « Promouvoir l'inclusion de clauses anticorruption dans tous les contrats d'État et les partenariats public-privé, et établir des registres des personnes physiques et morales liées aux actes de corruption et de blanchiment d'argent pour éviter de les contracter ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :