Vendredi 6 Décembre, 2019

CDM2018-1/4 de finales: Brésil-Belgique, une affiche de rêve

Sans surprises, le Brésil et la Belgique se sont qualifiés pour les quarts de finales en éliminant le Mexique et le Japon. Les Auriverde et les Diables Rouges ont vécu des réalités différentes, mais ils poursuivent leur aventure dans cette coupe du monde. Et comme il était prédéfini dans le calendrier, ils s’affronteront à la prochaine étape de la compétition pour ce qui sera l’affiche vedette de ces quarts de finales.

La quatrième journée des huitièmes de finales de la Coupe du monde n’a pas encore eu lieu. On ne sait pas encore, qui de l’Angleterre, la Colombie, la Suisse ou la Suède iront en quarts de finale. La France et l’Uruguay ont déjà pris rendez-vous. La Russie a écarté l’Espagne. Elle mérite plus de considérations, certainement. La Croatie a souffert, mais sa qualification est finalement méritée. Mais, le duel entre Brésiliens et Belges, sera le plus attendu de ces quarts. On vous donne un aperçu.

Hazard/Neymar, un duel de stars

Ils portent tous les deux le no 10. Ils affectionnent le côté gauche du terrain. Ils font partie des meilleurs dribbleurs d’Europe. Neymar et Hazard seront les étoiles de la rencontre. Messi et Ronaldo s’en vont. Eden et Ney sont de ceux qui se préparent à prendre leur succession. Le Parisien et le Londonien ont la chance et/ou la responsabilité de conduire, chacun en ce qui le concerne, une jeune et brillante génération à la victoire. Ce mondial, dans lequel les deux meilleurs joueurs du monde ont failli, représente pour eux une belle occasion de s’affirmer. Pour cause, ils ne se sont pas loupés au moment de qualifier leurs pays pour les quarts, en terminant « man of the match ». Le duo Neymar/Hazard sera l’attraction de cette rencontre. Les défenseurs peuvent faire leurs prières. Ils seront servis.

De Bruyne/Coutinho, des lieutenants aux allures de chef

Ils n’ont pas le même aura que les deux autres. Mais, ils sont tout aussi talentueux. Le Citizen et le Catalan sont des éléments essentiels de leurs équipes respectives. Ils sont dotés d’une frappe de balle hors du commun et peuvent faire basculer une rencontre à n’importe quel moment. Sur cette coupe du monde, De Bruyne est moins rayonnant que Coutinho. Le Brésilien a été impressionnant lors de la phase des poules. Pour certains observateurs, il était le meilleur joueur du premier tour. Habitué à se faire faussement discret, l’ancien joueur de Chelsea s’est affirmé comme l’autre leader des Diables Rouges. Il peut, à n’importe quel moment, exploser. Il a le talent pour le faire. Si Hazard et Neymar se manquent, De Bruyne et Coutinho seront là pour assurer le spectacle. De toute façon, messieurs les défenseurs, vous serez servis.

Courtois/Alisson, deux grands gardiens

Au propre comme au figuré, l’affiche entre le Brésil et la Belgique, sera l’opposition entre deux grands gardiens de but. 1m93 pour l’un, 1m99 pour l’autre. On ne rigole pas dans les buts brésiliens et belges. En plus de la taille, Thibault Courtois et Alisson Becker sont terriblement talentueux. Le Brésilien a réalisé une saison énorme avec la Roma, au point d’attirer les convoitises des plus grands clubs d’Europe. Le Belge, se passe de présentation. Il est incontestablement l’un des meilleurs joueurs à son poste. Pour avoir une grande équipe, il faut un grand gardien. La Belgique et le Brésil sont deux grandes équipes pour beaucoup de raisons. Ils le sont aussi et surtout, parce qu’ils ont deux grands gardiens. Et là, on ne parle pas de la taille.

Deux effectifs impressionnants…

Pour gagner une coupe du monde, il vous faut une grande star, un grand gardien et un « bon banc ». Le Brésil et la Belgique réunissent tous ces ingrédients. Roberto Martinez et Tite sont chanceux. Ils disposent dans leurs effectifs des joueurs extraordinaires. Quand les choses tournent mal sur le terrain, ils peuvent aller chercher la solution chez les réservistes. Surtout dans les matchs couperets qui se jouent à des détails. Chadli et Fellaini sont sortis du banc pour qualifier les Diables Rouges face au Japon. Firmino a été tout aussi décisif face au Mexique. Les joueurs qui ne jouent pas sont tout aussi talentueux que ceux qui sont sur le terrain. Une autre mauvaise nouvelle pour les défenseurs. S’ils ne sont pas servis par les titulaires, il y aura sur le banc, de quoi les rassasier.

A tous les égards, le match entre le Brésil et la Belgique sera le match à suivre des quarts de finales. Deux grands favoris à la victoire finale croiseront le fer dans un duel qui promet des étincelles. Dans cette soirée des étoiles, tous les espoirs sont permis. De toute façon, on ne se lasse jamais de ce genre de match.

Nathan Laguerre

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :