Mardi 25 Septembre, 2018

CDM 2018: La France de Kylian Mbappé est en finale

Les Bleus communient après l'ouverture du score de Samuel Umtiti. Photo Jewel SAMAD/AFP

Les Bleus communient après l'ouverture du score de Samuel Umtiti. Photo Jewel SAMAD/AFP

Ils l’ont fait. Les Bleus se sont hissés en finale de la Coupe du monde en s’imposant sur le strict minimum face à la Belgique (1-0). Les Français ont eu le mérite de réduire au silence les attaquants belges. Une belle prestation des hommes de Didier Deschamps contre la meilleure attaque du tournoi.

Grace à un héros inattendu, la France se qualifie pour la finale de la Coupe du monde. Et comme il y a vingt ans, c’est un buteur inhabituel qui ouvre les portes de la finale aux Bleus. On se souvient de la nuit du mercredi 8 juillet 1998, la France joue la Croatie en demi-finale de son mondial au Stade de France devant 80000 spectateurs. Davor Suker profite d’une erreur de placement de Lilian Thuram pour ouvrir le score. Coupable sur l’ouverture du score, l’ancien turinois se mue en butteur. Auteur d’un doublé, il qualifie son pays pour la première finale de la Coupe du monde de son histoire. La suite, vous la connaissez. Bon d’accord ! Pour les plus jeunes, la France domine le Brésil au Stade de France, quatre jours plus tard. Zidane marqua un doublé de la tête. L’équipe de France est championne du monde.

Bien sûr, qu’il n’y avait pas la Croatie en face. C’est vrai qu’entretemps, la France et Thuram avaient retrouvé la finale de la Coupe du monde, en 2006. Mais, la victoire française d’aujourd’hui a ouvert une belle page d’histoire du football hexagonal. Didier Deschamps peut devenir le troisième Sélectionneur de l’histoire à remporter la Coupe du monde en tant que joueur et en tant qu’entraineur. Zagallo et Beckenbauer avaient réussi cet exploit avant lui. Mais, longtemps on se souviendra de ce but de Samuel Umtiti.

Et si on parlait de ce match…

Umtiti est à l’honneur, forcément. Une page d’histoire en appelle une autre. C’est le cycle de la vie. Mais, il n’y avait pas que cela. Dès l’entame du match, les intentions étaient claires. La France ne voulait pas du ballon. La Belgique n’était pas préparée à l’avoir, non plus. R. Martinez a voulu renforcer son milieu de terrain en titularisant Dembelé. Les Bleus avaient retrouvé Matuidi. La bataille pouvait démarrer. Elle aura été haletante jusqu’au bout.

La Belgique avait le ballon. La France procédait en contre. A ce jeu, ce sont les coéquipiers de Varane qui ont eu le dernier mot. Les deux gardiens se sont livrés un duel à distance de toute beauté en sortant chacun des parades de grande classe. Dans ce match de portier infranchissable, c’est Umititi qui a finalement eu les clés. Sur un coup franc tiré au premier poteau par Griezmann, le Barcelonais reprend le ballon de la tête (51e). Sur le ralenti on peut voir que Fellaini effleure le cuir. Thibault Courtois est battu. Samuel peut sortir une de ses danses de sa boite. Il ne le savait, peut-être pas encore à ce moment du match, mais il venait d’envoyer son pays à Moscou. A la finale de la Coupe du monde, tout simplement.

La Belgique y a cru jusqu’au bout. Les Belges se sont battus comme des Diables pour égaliser, à l’image de cette frappe terrible de Witsel à la 81e minute de jeu, mais LLoris avait les mains fermes. La France, elle aussi, avait des occasions pour tuer le match. Mais, Thibault Courtois, tel un mur, repoussa les tentatives françaises. A l’expérience, les Français ont su gérer jusqu’au coup de sifflet final.

Cette équipe est montée en puissance tout au long de cette coupe du monde. Elle dégage une maturité impressionnante alors qu’elle est tellement jeune. C’est tout à l’honneur de Didier Deschamps qui a su construire un groupe, une famille. Désormais, les Bleus ne sont qu’à une marche de la victoire. Une toute petite marche.

Quel adversaire pour les Bleus en finale ?

La France est en finale de la Coupe du monde. Mais, elle ne connait pas son adversaire. Du moins, pas encore. De toute façon, ce sera le vainqueur de l’autre demi-finale entre l’Angleterre et la Croatie. Victorieux respectifs de la Suède et de la Russie, Anglais et Croates s’affrontent au Luzhniki Stadium pour une place en finale. Les Three Lions retrouvent les demi-finales de la Coupe du monde 28 ans après. La Croatie, 20 ans après.

Dans cette opposition de style, les Flamboyants ont la faveur des pronostics. Mais, il faudra compter avec les Britanniques. Les Joueurs de Gareth Southgate dégagent une sérénité remarquable. Sur un nuage depuis le début de cette coupe du monde, la Croatie misera une fois de plus sur son génie Luka Modric. Alors qu’en face tout le royaume sera uni, derrière son prince : Harry Kane. Meilleur buteur de la compétition jusque-là, le Capitaine des Three Lions sera l’homme à surveiller pour les Croates. Usés physiquement et mentalement après deux prolongations et deux séances de tirs aux buts, les coéquipiers d’Ivan Rakitic auront fort à faire face à l’intensité des Anglais.

Un beau duel en perspective pour avoir le droit de défier la France en finale. Les Bleus justement ont éliminé la Belgique. Les Diables Rouges attendent également leur adversaire pour disputer la petite finale. Le duel des perdants. Un statut que réfutent l’Angleterre et la Croatie. Un statut qu’il faudra assumer en cas de défaite.

Nathan Laguerre