Dimanche 15 Décembre, 2019

Cayes: vandalisme, vol et viol à l’Hôpital Immaculée Conception

Cayes: vandalisme, vol et viol à l’Hôpital Immaculée Conception

Cayes: vandalisme, vol et viol à l’Hôpital Immaculée Conception

« Le lieu où se situe l’Hôpital Immaculée Conception  est dangereux. C'est le [...] domicile élu des bandits... ».

 

Des individus armés ont fait irruption dans les locaux de l’Hôpital Immaculée Conception des Cayes dans la nuit du 1er au 02 octobre 2019. Selon l’administrateur de l’HIC, Frantz Caïmite, ils ont violé une septuagénaire, saccagé et pillé les différents services de ce centre hospitalier.

Les bandits ont également dépouillé les parents des malades de tout ce qu’ils avaient en leur possession.

Frantz Caïmite n’a pas caché ses inquiétudes lors d’une rencontre avec la presse, mercredi 2 octobre. Selon ses propos, des gangs armés envahissent l’Hôpital quasiment chaque soir et y font régner leurs lois. « Toutes les portes de l’Hôpital sont brisées. Ce sont les actes des bandits armés » déplore Monsieur Caïmite.

« Le lieu où se situe l’Hôpital Immaculée Conception  est dangereux. Plus prés de nous, c’est la savane, le domicile élu des bandits, » se plaint le responsable du centre hospitalier invitant les autorités compétentes à agir vite

Depuis plusieurs semaines, la ville des Cayes est paralysée. Conséquences des mouvements de protestations visant à exiger la démission du président de la République Jovenel Moise. Ajoutée à cela la rareté des produits pétroliers dont souffre la ville.

Des individus mal intentionnés ont profité de cette situation pour y semer la terreur. Ce qui a contraint certains hôpitaux évoluant aux Cayes à fermer leurs portes. Par exemple, les centres de Santé Quatre Chemins et Branda Smatford ont publié des communiqués de presse en début de semaine dans lesquels ils annoncent qu’ils observent, jusqu’à nouvel ordre,  un arrêt de travail en raison du climat d’insécurité qui s’abat sur la ville.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :