Mardi 22 Octobre, 2019

Cayes : Sweet Micky performe comme prévu et défie le sénateur Salomon

Le char musical de Sweet Micky en pleine prestation dans la ville des Cayes le Dimanche 3 Mars 2019

Le char musical de Sweet Micky en pleine prestation dans la ville des Cayes le Dimanche 3 Mars 2019

Sweet-Micky a ouvert le premier jour gras des festivités carnavalesques dans la commune des Cayes (sud du pays) ce dimanche 3 mars. Malgré les jets de pierre dont son char a été la cible, l’ex-président Michel Martelly ne s’est pas arrêté et a profité de l’ambiance pour regler son compte au sénateur Jean Marie Salomon qui, dit-il, l’avait mis en défi de prendre part au carnaval des Cayes.

Si le sénateur du département du Sud Jean Marie salon avait prévu de stopper toute performance du char musical de Sweet-Micky dans la ville des Cayes comme il l’avait annoncé la semaine dernière, cela n’a pas été le cas. En tous cas, pas pour le dimanche 3 mars, date du premier jour gras.

L’ancien président Martelly a bel et bien eu son char sur le parcours et a été  accompagné d’une foule immense scandant ses slogans habituels. Il a même fait l’objet d’un bain de foule avant le début des festivités. 

Escorté par ses agents de sécurité bien armés, le chanteur qui a essuyé quelques jets de pierre sur son char durant le parcours qu’il a tout de même achevé, accuse l’opposition politique qui, dit-il, ne sait rien faire d’autre que perturber l’ordre des choses bien établi par le PHTK.

Aucune victime n’a été récensée ni du côté des carnavaliers ni de celui de la bande à Martelly qui a scandé durant la soirée: ‘« kote Salomon? M pa wè Salomon’ - Oú est Salomon, je ne vois pas Salomon [...]».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :