Dimanche 15 Décembre, 2019

Aux Cayes, des protestants exigent le départ du chef de l’État

Des manifestants, adhérés au mouvement "lock" de l'opposition, ont aussi participé à la marche pacifique organisée ce mercredi par des protestants dans la ville des Cayes, au sud du pays.

Des manifestants, adhérés au mouvement "lock" de l'opposition, ont aussi participé à la marche pacifique organisée ce mercredi par des protestants dans la ville des Cayes, au sud du pays.

Ce mercredi, des centaines de protestants accompagnés d’autres fidèles religieux, ont défilé dans les rues de la ville des Cayes pour réclamer le départ du président de la République. Il s'agit de la troisième journée de mobilisation tenue depuis dimanche 27 dans la capitale haïtienne et dans d'autres villes du pays à l’appel de l’opposition politique.

La manifestation, démarrée au carrefour « Quatre chemins » vers 10 du matin, s’est déroulée sans incident majeur. Aucun acte de violence ni de casse n’a été enregistré lors de cette marche qui a pris fin en début d’après-midi, a rapporté le confrère Valéry François, journaliste de télévision Caramel, joint au téléphone. Implorant la grâce divine et entonnant des cantiques, ces protestants, groupes religieux tout aussi touchés par la crise politique qui perdure depuis plusieurs semaines, ont exigé eux-aussi le départ de Jovenel Moïse, épinglé pour corruption.

Des manifestants adhérant au mouvement « lock » de l’opposition, ont aussi participé à cette marche, assistée des forces de l’ordre qui ont sécurisé  les protestants jusqu’au carrefour Boyer, zone généralement occupée par des individus armés.

Depuis le début des manifestations (au départ contre la pénurie d’essence, puis contre le pouvoir en place) dans cette grande ville du sud, plusieurs entreprises dont des pompes à essence ont été la cible d’attaques. Des entreprises commerciales ainsi que des écoles publiques et privées sont, jusqu’ici, restées fermées jusqu’au retour au calme et à la paix, conditionnés, selon des membres de l’opposition et divers secteurs du pays, par la démission du président qui appelle au dialogue en vue de trouver une issue à la crise.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :