Lundi 20 Août, 2018

À cause de Trump, Airbnb invitera plus de voyageurs à visiter Haïti

Briand Chesky, PDG et co-fondateur de Airbnb. Photo: Lesplusriches.org

Briand Chesky, PDG et co-fondateur de Airbnb. Photo: Lesplusriches.org

« Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici? » La dernière déclaration offensante du président américain à propos des pays africains, du Salvador ainsi que d’Haïti continue de faire des vagues dans la presse internationale. Plutôt que de se laisser aller dans l’indignation et la condamnation,  certains ont choisi de transformer le jugement défavorable de Donald Trump en une opportunité.

C’est le cas de la plateforme de réservation et de location de logements en ligne, Airbnb, qui vient d’annoncer un investissement d’au moins $100,000 US dans la publicité numérique pour ses hébergements en Haïti, El Salvador et en Afrique Subsaharienne. Une façon de donner un coup de pouce pour propulser le tourisme dans ces destinations.

Selon, National Mortgage Professionnal Magazine, la compagnie a expliqué dans une déclaration qu’elle cherche à « encourager plus de voyageurs à visiter ces endroits spéciaux et beaux [dans le cadre de] notre mission de créer un monde où n'importe qui peut trouver sa place n'importe où. »

Nous avons entendu qu'il y a eu récemment une déclaration choc à propos d’Haïti. Ce qui nous a rappelé de revoir à quel point ce pays est beau. Et la seule chose plus inspirante que la terre? Ses habitants.

La campagne publicitaire semble avoir déjà démarré lorsqu’on voit le PDG de la compagnie, Brian Chesky, poster sur Twitter des images pour montrer à quoi ressemblent les hébergements d’Airbnb en Haïti.

Voici une belle maison, vous pouvez héberger en Haïti.
Les 2,7 millions de clients d’Airbnb ont décidé que les pays d’Afrique, El Salvador, et Haïti ont été assez belle à visiter. Lorsque nous embrassons le monde, nous voyons sa beauté.

Ce n’est pas la première fois qu’Airbnb exprime à sa façon son désaccord aux politiques de l’administration américaine. L'année dernière, elle a offert un logement gratuit aux personnes touchées par la décision de Trump d'interdire les ressortissants de sept pays à majorité musulmane de rentrer aux Etats-Unis.  

Créé en 2008, Airbnb est aujourd’hui présent dans plus de 34,000 villes et 191 pays. Selon un rapport de Fortune.com,  l’entreprise a généré 170 millions de dollars de revenus l'année dernière.