Jeudi 23 May, 2019

Carrefour: un programme d’assainissement divise le Cartel municipal

Le maire principale de la commune de Carrefour, Jude Edouard Pierre (chapeau) et des policiers assurant sa sécurité / Loop Haiti

Le maire principale de la commune de Carrefour, Jude Edouard Pierre (chapeau) et des policiers assurant sa sécurité / Loop Haiti

Luckson Saint-Vil

La nationale #2, a hauteur de Carrefour (route des rails), a été bloquée mardi 26 mars dans la soirée. Un groupe de citoyens qui ont travaillé dans un programme d’assainissement financé par la Présidence ont érigé des barricades de pneus enflammés pour exiger le paiement de leurs frais de prestation. Malaise entre le maire principal, Jude Edouard Pierre et son assesseur, Bourdeau Maxo.

9 heures du soir. Route des rails. Carrefour. Sur la chaussée, des pneus enflammés, des pierres et des tessons de bouteilles sont remarqués. Des deux cotés, aucun véhicule ne circule. Prudents, des automobilistes tentent de bifurquer et cherchent d’autres issues.

A l’origine de ce blocage, un groupe de citoyen bénéficiaires d’un programme d’assainissement, qui voulaient protester contre le non-paiement de leurs frais de prestation. Ces riverains, qui sont des proches du maire adjoint de la commune, Boudeau Maxo, lançaient des propos hostiles contre le maire principal Jude Edouard Pierre.

En effet, le payroll pour le programme d’assainissement a démarré ce mardi 26 mars. “Une première partie du fonds a été décaissée, plusieurs groupes ont déjà reçu leur dues”, informe le maire principal de Carrefour, donnant la garantie que les autres groupes recevront leur part ce mercredi matin.

 

“L’argent est là. Il s’agit tout simplement d’un retard pris dans le décaissement des fonds”, rassure Jude Edouard Pierre, qui accuse son maire assesseur, Bourdeau Maxo, d’être l’instigateur de ce mouvement de protestation. L’édile de Carrefour estime que ces genres de spectacle ne fait pas honneur à la commune. Pour le Président du conseil municipal, c’est une véritable honte pour la République.

Le maire assesseur, Bourdeau Maxo, lui aussi, accuse son collègue Jude Edouard Pierre, d’avoir accaparé le programme d’assainissement, lancé il y a une dizaine de jours. “Sur 2 mille 500 bénéficiaires, chaque maire adjoint avait accès à uniquement 250, alors que le maire principal disposait de tout le reste”, souligne M. Bourdeau. Il déplore que ses partisans n’aient jusqu’ici pas reçu leur argent, alors que ceux de Jude Edouard Pierre, ont été déjà rémunérés.

Notons qu’après plus de 2 heures de blocage, la voie allait être libérée suite à l’intervention de la police, ainsi que le député de Carrefour, Jacques Beauvil. Un mouvement qui s’est finalement transformé en une véritable scène de protestation contre le maire principal, accusé d’avoir retardé le paiement de ce groupe de bénéficiaires.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :