Samedi 28 Mars, 2020

Carnaval national : La Mairie de P.a.P dénonce son exclusion du comité

Les membres du conseil de l'administration communale de Port-au-Prince.

Les membres du conseil de l'administration communale de Port-au-Prince.

On avait pressenti cette éventualité. La polémique sur l’organisation des festivités carnalesques de 2018 est relancée pour de bon avec la publication d'une note sur le site web de la mairie de Port-au-Prince. Et c’est la formation du comité du carnaval national, présenté officiellement hier par le ministère de la Culture, qui a apporté de l’eau à son moulin.

« L’administration municipale de Port-au-Prince a appris avec stupéfaction la publication d’un arrêté présidentiel formant un comité pour le carnaval 2018, dans lequel la Mairie est totalement exclue et le Maire de Port-au-Prince nommé à titre de « Membre d’honneur », sans n’avoir jamais été contacté ou consulté à ce sujet », lance tout de go la note.

Dans la mise sur pied de ce comité, la municipalité y voit un « acte qui ne fait qu’affaiblir, une fois de plus, les institutions républicaines et tente de priver la Commune de ses prérogatives légitimes d’organisation du Carnaval. »

La mairie de Port-au-Prince se sent d’autant plus frustrée qu’elle avait déjà pris les devants dans la préparation du carnaval 2018 en organisant une réunion samedi 11 novembre à laquelle elle a dit avoir invité les Ministères de la Culture et du Tourisme par correspondance en date du 7 novembre 2017. « Ces correspondances sont restées sans suite », se plaint-elle.

L’équipe de Youry Chevry n’a pas pour autant l’intention de s’arrêter en chemin. Elle a déjà fait le choix du thème des trois jours gras : « AYITI JAN L DWE YE ». Et c’est en vertu du principe que « l’organisation du carnaval reste et demeure une prérogative municipale », évoqué par ses soins, qu’ « elle continuera les activités de planification du Carnaval 2018 qui ont été entamées depuis plus d’un mois. »

Comme pour donner preuve de sa détermination, la mairie de Port-au-Prince a rencontré les DJ et la Direction Départementale de l’Ouest de la Police Nationale, le mardi 19 décembre 2017, afin de planifier les activités des dimanches pré-carnavalesques. Elle prévoit une autre rencontre avec les bandes à pied très prochainement. 

PS: Le dernier paragraphe de l’article a été modifié à la suite d’une correction –autour de la date de la rencontre avec les DJ- apportée dans le texte original du communiqué par la Mairie de Port-au-Prince.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :