Lundi 18 Juin, 2018

CARICOM : le discours de Jovenel Moïse en dix points

"Plaidoyer pour l’introduction du Créole, du Français et du Hollandais dans la CARICOM. Nous sommes tout à fait d’accord que notre diversité linguistique fait notre richesse culturelle". /Photo: Président Jovenel Moise (Twitter)

"Plaidoyer pour l’introduction du Créole, du Français et du Hollandais dans la CARICOM. Nous sommes tout à fait d’accord que notre diversité linguistique fait notre richesse culturelle". /Photo: Président Jovenel Moise (Twitter)

Lundi 26 et mardi 27 février, Haïti accueille la 29e réunion intersessionnelle de la conférence des chefs d’état et de gouvernement de la Caricom. C’est la deuxième fois de son histoire que la république assure la présidence tournante de l'institution. Dans le discours d’ouverture, le chef de l’État Jovenel Moise, également président de la Caricom a plaidé entre autres pour l’intégration du créole comme l’une des langues de travail de la communauté, le renforcement des stratégies dans la lutte contre le changement climatique, la mise en place de balises solides contre la corruption. La rédaction de Loop Haïti a relevé dix points pouvant considérés comme le socle de l’allocution.

 

Le discours de Jovenel Moise en dix points: 

1) J’assume la présidence de la CARICOM à un moment spécial où la région connait un nombre élevé de phénomènes atmosphériques extrêmes, provoqués en grande partie par le réchauffement climatique.

2) Dans les prochains mois, j’organiserai une conférence internationale sur le renforcement des mécanismes de résilience aux effets du changement climatique et de la gestion des catastrophes naturelles dans la Caraïbe.

3) La lutte contre la corruption, en plus d’être une exigence nationale, s’inscrit en droite ligne dans le cadre d’une série d'exigences de la globalisation et de l'intégration économique de tous les pays de la planète.

4) Plaidoyer pour l’introduction du Créole, du Français et du Hollandais dans la CARICOM. Nous sommes tout à fait d’accord que notre diversité linguistique fait notre richesse culturelle.

5) Mon pays est en train de finaliser le processus de renégociation de la liste de concessions tarifaires à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

6) Mon Administration est en dialogue permanent avec les deux branches du parlement pour le vote de certains projets de lois touchant notamment à la création du Bureau de normalisation, essentiel pour le contrôle des marchandises et des services, à la protection des consommateurs, au Tarif national basé sur le Tarif extérieur commun et le Système harmonisé de 2007 ainsi qu’au Certificat d’origine et aux sanctions contre la documentation frauduleuse.

7) Les efforts d’intégration d’Haïti seront appuyés par les travaux initiés dans le cadre de la Caravane du Changement. Il s’agit d’une stratégie de mise en commun des ressources pour la promotion des secteurs porteurs de l’économie nationale et le relèvement des régions.

8) Le crime transnational organisé est un souci majeur tant il est devenu une gangrène pour nos Etats. Pour le combattre, une politique concertée est nécessaire.

9) Le tourisme est l’un des secteurs porteurs sur lesquels mon Gouvernement compte s’appuyer pour réaliser ses objectifs de croissance économique et de création d’emplois décents.

10) Mon objectif durant les prochains mois est d’assurer, avec la grandeur et le prestige requis, le leadership du processus d'intégration dans l’optique de laisser comme héritage une Communauté caribéenne renforcée, unie et solidaire, encore plus dynamique.