Dimanche 27 Septembre, 2020

A Caracol, une ouvrière meurt sur son lieu de travail

Photo : Ouvrières Parc CARACOL - Crédit Photo : Joris Willems

Photo : Ouvrières Parc CARACOL - Crédit Photo : Joris Willems

Rosie Joseph, une ouvrière du Parc-Caracol, résidant à Terrier Rouge, est décédée sur son lieu de travail hier jeudi à la suite d’un malaise au sein du module 3. Ses collègues de travail accusent les patrons de l’usine de n’avoir pas accordé de congé de maladie à Rosie Joseph qui l’avait pourtant formellement sollicité.

Les co-équipiers de Rosie accusent les responsables l’industrie de ne pas accorder un congé de maladie à Rosie qui aurait conduit à son décès. Selon les témoignages de certains ouvriers, Rosie Joseph aurait ressenti un malaise depuis plusieurs jours. Voulant résoudre son problème et guérir sa maladie, elle a expressément formulée sa demande de congé de maladie auprès de l’administration de l’industrie. Ces derniers, voulant bénéficier de sa force de travail, l’ont forcé à travailler et sur son chantier de travail Rosie Joseph a rendu l’âme.

Certains ouvriers ont réagi par des barricades et des pneus enflammés dans la commune de terrier rouge. Ces protestataires qui se réclament proches de la victime, disent vouloir continuer leur mouvement de protestation afin de réclamer justice au nom de Rosie Joseph. Les forces de l’ordre ont riposté et ont déblayé la route des barricades, de manière à ce que la circulation soit fluide dans le Nord-est.

Certains observateurs au courant de cet anicroche estiment inconfortable la situation des ouvriers dans les usines. Ils profitent pour rappeler que le code du travail prévoit la notion de congé qui peut être définie comme : La période de repos pendant laquelle le salarié est dispensé par la loi d’exécuter sa prestation de travail et pour laquelle il reçoit de son employeur une indemnité.

Les congés de maladie et de maternité, définis aux Articles 320-328, donnent droit au salarié à un maximum de quinze jours sans diminution de salaire. A rappeler que selon l’article 326 : L'employeur sera tenu de conserver son poste à la travailleuse pendant la durée de son congé de maternité ou du congé de maladie dont elle pourrait avoir bénéficié en raison de l'incapacité de travail ou d'une maladie découlant de l'état de grossesse.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :