Samedi 30 May, 2020

Cap-Haitien: des citoyens furieux contre la démolition d'une école

Cap-Haitien: Des citoyens furieux contre la démolition d'une école

Cap-Haitien: Des citoyens furieux contre la démolition d'une école

Certains Capois, particulièrement les anciens écolières et écoliers du Collège Regina Assumpta, ont flambé les réseaux sociaux cette semaine pour protester contre la démolition d’une partie de cet immeuble effectué par les autorités locales. Selon plusieurs avis, les autorités n’ont pas averti les responsables de l’institution de ces travaux de démolition.

Contacté par la rédaction de Loop Haïti, le délégué de la deuxième ville du pays, Antonio Jules, responsable de ces travaux, a rejeté ses accusations d’un revers de main. « Ces travaux rentrent dans le cadre des 350 ans de la ville qui seront célébrés en 2020. Nous avons donc décidé de repercer les canaux d’irrigation qui ont été bouchés par plusieurs bâtisses de la ville », a fait savoir le délégué.

Selon lui, il est impensable que la ville soit inondée après chaque tombée de pluie. « J’ai averti les responsables du collège de ce travail depuis en janvier et ils ont demandé un délai jusqu’en été dernier qu’ils n’ont pas respecté », a poursuivi M. Jules qui dit n'avoir pas eu d’autres choix que de passer à l’action.

Antonio Jules affirme que les responsables de l’institution n’ont pas contesté sa décision puisqu’ils ont été mis au courant plusieurs mois à l’avance. Des propos que rejettent une ancienne étudiante du collège que nous avons contactée.

Les autorités ont également démoli une partie du Collège Saint-Esprit, une autre institution scolaire congréganiste du Cap-Haitien. Plusieurs autres maisons qui ont été construites sur les canaux d’irrigation de la ville sont également menacées par ces travaux.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :