Lundi 17 Février, 2020

Cap-Haïtien : 8 quartiers « décident de déposer les armes »

Au Cap-Haïtien, huit quartiers « décident de déposer les armes » pour faire la paix. 

Une bonne nouvelle pour la cité Christophienne! Le Cap-Haïtien, troublée depuis quelques mois par des conflits opposant certains quartiers populaires, peut enfin prendre un ouff de soulagement. Huit quartiers impliqués depuis peu dans des scènes d’affrontements dont la plupart armés, « décident de faire la paix et de déposer les armes à travers ce qu'ils appellent "Pak pou lapè" », a annoncé sur Facebook le journaliste local Gérard Maxineau.

Les zones concernées par ce « véritable cadeau de fin d'année pour la deuxième ville du pays », selon Maxineau, sont  
Shada 1, Shada 2, Nan Bannann, Conasa, La Fosette, Cité Lescot, San Rezon, Ste Philomne et Fougerole, en ébullition depuis des mois, notamment durant le dernier mouvement « Pays local ». 

Une cérémonie officielle est prévue cet après-midi du dimanche 22 décembre. Des représentants des quartiers suscités et des membres de la Commission nationale de désarmement, démantèlement et de réinsertion seront de la partie, annonce le correspondant de le Nouvelliste.

Durant les mois de septembre et novembre notamment, plusieurs personnes ont été tuées et des maisons incendiées à Shadda 1, Shada 2 et Nan Bannann, Conassa et Fougerole dans le cadre d’une guéguerre sanglante entre des groupes habitant ces quartiers. Les membres de la population, face à la montée de la violence, appelaient les autorités à prendre les mesures en vue de permettre un retour au calme. 

La paix tant voulue pourrait finalement se présenter avec ce « pacte pour la paix » entre les zones engagées dans le processus de pacification de la ville.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :