Mercredi 29 Janvier, 2020

Cancer du sein : un lien inquiétant avec la coloration des cheveux

GETTY images

GETTY images

Une étude publiée le 3 décembre dernier par l'International Journal of Cancer révèle un lien potentiellement inquiétant entre l'utilisation de certains produits utilisés pour la coloration des cheveux et le risque de développer un cancer du sein.

Les recherches ont été effectuées sur plus de 46 000 femmes aux États-Unis. Il en résulte que le risque de cancer du sein pourrait augmenter jusqu’à 60 % chez les femmes adeptes des lisseurs chimiques et des colorations. Aussi le document mentionne-t-il l’amplification des inquiétudes spécifiquement chez les femmes noires.

Selon les résultats, pour les femmes blanches, le risque de développer un cancer du sein semble augmenter de 7 %, mais pour les femmes noires, il est bien plus élevé à 45 %. Dans le cas d’une utilisation intensive – ce que l’on définit dans le cadre de l’étude en question comme au moins une fois toutes les 5 à 8 semaines –, « le risque accru était de 8 % pour les femmes blanches et de 60 % pour les femmes noires », a-t-on révélé.

Controverse. Des chercheurs ont expliqué que ce risque, plus élevé chez les femmes noires, est dû au fait qu’elles utilisent ces produits avec une plus forte fréquence que les autres. Alors que l'étude a également cité des recherches antérieures suggérant que ces produits chimiques, qui peuvent interférer avec les œstrogènes, « peuvent être trouvés à des niveaux plus élevés dans les produits destinés aux femmes noires ».

À noter que l’étude en question ne fait pas état d’un lien direct entre les produits capillaires employés pour colorer ou lisser les cheveux et le risque de cancer du sein. Toutefois, il existe une considération importante dans sa conclusion, vu que certains des composants de ces produits ont été décrits comme étant des cancérogènes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :