Jeudi 18 Octobre, 2018

À Cabaret, une enfant de 14 ans victime d’un viol collectif

À Cabaret, une ado de 14 ans victime d’un viol collectif .

À Cabaret, une ado de 14 ans victime d’un viol collectif .

Le procès sinistre des agresseurs d’une adolescente de quatorze ans a lieu ce lundi 29 janvier dans la commune de Cabaret. Récemment, la fillette a été victime d’un viol collectif planifié par deux jeunes garçons.

L’un des deux présumés criminels a été écroué, mais l’autre est en cavale actuellement, a informé Me Joseph Lauvanice Bervil, responsable du Collectif pour la protection et le maintien des droits de l’homme (COMAD) en interview à Loop Haïti.

Le défenseur des droits humains dénonce la recrudescence des actes de viol et de maltraitance dont sont victimes les jeunes femmes de la commune de Cabaret ces derniers temps.

« L’exploitation des mineures constitue une pratique récurrente dans la commune », explique Me Bervil, précisant que des cas flagrants n’ont pas encore été traités à cause de la « lenteur de la justice et de l’irresponsabilité de la police dans la circonscription ».   

« La justice doit sévir contre ces criminels de grand chemin qui torturent sans ambages les mineures dans la zone », rétorque le responsable.

Il pense également que l’insécurité à laquelle fait face actuellement la commune contribue à la prolifération des actes de violences.

En 2017, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a tiré la sornette d’alarme sur l’impunité qui règne en Haïti dans la pratique du viol. « Sur des cas de viol avoisinant les 425 par année (dont 90 à 100 perpétrés sur des mineurs), moins de 10% sont traités par la justice », précisait RNDDH dans un reportage publié par Loop Haïti.