Jeudi 12 Décembre, 2019

À Cabaret sur 252 détenues, 217 sont en détention préventive prolongée

Des détenues de la prison civile de Cabaret - Crédit Photo Samuel Suffrin

Des détenues de la prison civile de Cabaret - Crédit Photo Samuel Suffrin

La prison civile de Cabaret, construite pour les femmes, détient jusqu’à la date du 7 mars 252 détenues. Selon les informations recueillies, seulement 35 de ces 252 ont été condamnées. Ce qui par déduction laisse 217 prisonnières de ce centre carcéral en détention préventive prolongée.

Plus qu’un cancer, ce fléau qu’est la détention préventive prolongée au système judiciaire haïtien. Seulement 35 sur 252 détenues sont condamnées pour des peines précises. Alors que l’article 26 de la constitution haïtienne de 1987 stipule qu’un individu ne sera maintenu en détention au-delà de 48 heures qui suivent son arrestation sans une décision motivée du juge appelé à statuer sur sa légalité.

Dans un article du Nouvelliste, l’Association des maires de l’Ouest d’Haïti (AMOH) a fustigé le comportement des autorités qui n'ont rien fait pour renverser la situation. « Nous ne pouvons évoluer dans un tel système, » a soutenu Jude Édouard Pierre, le maire principal de Carrefour, lors d’une visite effectuée à la prison civile de Cabaret.

Cette visite de l’AMOH au centre carcéral de Cabaret dite "prison des femmes" a été réalisée dans le but de fournir un appui sanitaire aux détenues en leur donnant des kits hygiéniques mais aussi à se renseigner de leur statut juridique par rapport à la détention préventive prolongée qui gangrène l’administration Pénitentiaire, selon Kettyna Bellabe, mairesse assesseure de Port-au-Prince.

Quoique, unanimement, les maires de l’AMOH admettent qu’il existe des efforts considérables dans le fait que des mécanismes sont mis en place pour combattre la détention préventive prolongée, ils condamnent tout de même l’apathie des autorités compétentes et les appelle à agir pour le respect des droits des citoyennes et citoyens.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :