Vendredi 19 Janvier, 2018

Burger Week : on a testé 5 autres restaurants !

La semaine du Burger bat son plein à Port-au-Prince. Comme média partenaire, LoopHaiti descend dans les restaurants participants, goute leurs burgers de l’année et tente une impossible restitution textuelle et visuelle. Nos cinq premières visites sont ICI. La suite de notre aventure ci-dessous :

Coin 95 : Coin 95 burger, un Hamburger à la jamaïcaine !
L’originalité du burger du chef Marvens du Coin 95 est le jerk, une sauce mexicaine accompagné d’un poulet assaisonné et d’une savoureuse combinaison d’épices Jerk et haïtiennes. On dénote aussi un guacamole frais surmonté d’ognons grillé, des champignons caramélisés, etc.

 

Le Michel – Best Western: BWP
Pour ce qui est du chef Edmond, son originalité, mis à part le fait que son burger soit purement local, consiste en l’inclusion d’un surprenant ingrédient : l’ananas ! Ce qui rend le burger plus que succulent…

 

Jojo’s restaurant : Miso horny burger
Jojo’s restaurant a à peine 10 mois si on en croit son manager M. Stephan Rux. Participer au Burger Week est pour eux non seulement un moyen de se faire connaitre mais aussi de faire la connaissance des saveurs haïtiennes, d’apprendre des autres restaurants afin de se perfectionner. Jojo’s présente un burger aussi simple que savoureux.

 

Quartier latin : The Petionvillean
Partenaire de « goût et saveur lakay »,  membre fondateur de l’Alliance culinaire haïtienne qui est la première association professionnelle de chef et de personne évoluant dans le secteur culinaire, présent aussi à « taste of Haïti » aux Etats-Unis, le célèbre chef Stéphane n’a plus de nom à se faire. Celui qui s’est spécialisé dans la cuisine privée offre au Quartier Latin un burger composé d’une combinaison de porc et de veau, d’une confiture de tomate, du bacon, de la choucroute, une mayonnaise maison servie avec des frites aux beurres d’ails.

 

Le vieux tunnel : Ti Landeng
Le vieux tunnel a un double challenge vu qu’il a ouvert ses portes le jour même du Burger Week. Mais pas d’inquiétude : le chef exécutif et propriétaire est le gagnant du burger week de l’année dernière avec le Coin du Chef. Cette année, avec son propre restaurant, il effectue un « comeback ». Bien que traditionnel, son burger peut s’enorgueillir d’une petite touche perso. Entre autres, les crevettes ou les graines de sésame noir et blanc pour le côté artistique.

 

Texte : Saonha Lyrvole Jean Baptiste

Photos : Estailove St-Val