Mercredi 22 Novembre, 2017

Bricks et Brital de Barikad Crew rencontrent les haïtiens au Chili

Bricks et Brital

Bricks et Brital

Week-end dernier, Bricks et Brital effectuaient une descente remarquée au Chili. Les membres de Barikad Crew présentés comme des « légendes vivantes » par des medias chiliens ont été accueillis à l’aéroport par environ 150 fans.

Interrogés sur les 44,289 haïtiens entrés au Chili entre janvier et juillet de cette année, Bricks et Brital qui forment B2B disent leur « fierté ». « Nous considérons les haïtiens comme notre famille. Et venir ici, c’est comme participer à une réunion de famille. L’occasion pour nous de remercier les chiliens et le gouvernement qui nous ont accueillis nos frères en leur accordant des opportunités de prospérité ».

Quels sont les plus sérieux problèmes en Haïti en ce moment ?

« Manque de travail » répliquent les artistes. « Le fait que les jeunes quittent le pays par manque de sécurité et d’opportunités, c’est l’affaire la plus sérieuse. Il y a beaucoup de gens valables, beaucoup de gens qui ont étudié qui quittent le pays pour pouvoir émerger. »

Réagissant à la déclaration du candidat à la présidence Sebastián Piñera qui récemment déclarait que «Le Chili n’est pas Haïti, il peut vaincre la pauvreté», Bricks et Brital dont les propos sont rapportés par Pousta estiment que l’ancien président du Chili a raison. « Mais ce n’est pas tellement la faute d’Haiti. Cela vient d’un pays plus grand qui est tout près de nous, les Etats-Unis, qui nous a occupé entre 1915 et 1934 ».

« La pauvreté dans notre pays est en grande partie la faute des États-Unis. Bien qu’expulsés [du pays], ils causent toujours des problèmes avec ses bases militaires, leur entreprise, il semble qu'ils ne veulent pas nous voir aller de l'avant. Mais l'haïtien lui-même brille partout où il est, et dans tout ce qu'il fait. Ce n'est pas un problème des Haïtiens, mais des gouvernements et des États-Unis. »