Dimanche 26 May, 2019

Brésil: la suppression du ministère du Travail confirmée

Le président élu Jair Bolsonaro (à droite) et son futur chef de cabinet Onyx Lorenzoni, le 20 novembre 2018 à Brasilia

Le président élu Jair Bolsonaro (à droite) et son futur chef de cabinet Onyx Lorenzoni, le 20 novembre 2018 à Brasilia

Il n'y aura pas de ministère du Travail dans le gouvernement du président élu Jair Bolsonaro au Brésil, a confirmé lundi un haut responsable de l'exécutif qui entrera en fonctions le 1er janvier, levant ainsi une incertitude.

Jair Bolsonaro avait annoncé début novembre la disparition du ministère du Travail, dans le cadre de son plan de réduction du nombre de ministères, ce qui avait soulevé les critiques du ministère visé et des centrales syndicales. Puis ses déclarations avaient laissé entendre qu'il était revenu sur sa décision.

Lundi, dans un nouveau communiqué, l'actuel ministère du Travail, dirigé par Caio Viera de Mello, a estimé que "démembrer" ce portefeuille portait atteinte à la Constitution.

Pour Vagner Freitas, président du syndicat CUT, proche du Parti des travailleurs de l'ex-président Lula (PT, gauche), la suppression de ce ministère, dans un pays qui compte 13 millions de chômeurs et 43% d'économie informelle, est "un manque de respect envers la classe laborieuse et un cadeau aux patrons".

Après son élection en octobre, Jair Bolsonaro avait promis de réduire de moitié le nombre de ministères actuels, qui est de 29. Mais pour des raisons de "fonctionnalité", il a laissé comprendre que la promesse ne serait pas entièrement tenue.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :