Mercredi 20 Novembre, 2019

Brésil 2019 : les petits Grenadiers veulent "marquer l'histoire"

Les petits Grenadiers après leur qualification pour la coupe du monde. Photo : FIFA

Les petits Grenadiers après leur qualification pour la coupe du monde. Photo : FIFA

Haïti connait ses adversaires pour la 18e édition de la Coupe du monde des moins de 17 ans qui se déroulera au Brésil du 26 octobre au 17 novembre 2019. Les petits Grenadiers sont dans le groupe C en compagnie de la Corée du Sud, de la France et la sélection chilienne de football.

Un groupe tout à fait à la hauteur des jeunes joueurs haïtiens qui ont décroché leur qualification le 12 mai dernier en battant le Honduras dans les tirs au but. Cinq victoires consécutives dont une sur le Salvador et deux sur les Honduriens ont ouvert la porte de la Coupe du monde Brésil 2019 aux Grenadiers qui rêvent grand pour cette édition.

Un tirage au sort clément pour les Haïtiens, estiment plusieurs analystes qui pensent que les Grenadiers peuvent tirer leur épingle du jeu dans ce groupe où Haïti retrouve la France comme en 2007. « Ça aurait être pire » juge le président de la Fédération Haïtienne de Football (FHF), Yves Dadou Jean Bart au micro de Smith Griffon. « Nous sommes dans un groupe qui n’est pas trop difficile mais pas facile n’ont plus » a relativisé le numéro un de la FHF qui, toutefois, croit que les trois autres équipes du groupe sont de loin plus avancées qu’Haïti dans la hiérarchie du football international.

« C’est jouable » estime Dadou Jean Bart qui croit qu’Haïti a une équipe extrêmement valable. « Nous avons tenu tête avec le Mexique, nous avons battu, le Salvador et le Honduras. L’essentiel c’est de nous regarder nous-même » a analysé le patron de la FHF qui toutefois s’inquiète pour la préparation des jeunes Grenadiers, faute de moyen financier.

Pour le sélectionneur, Webbens Princime, Haïti n’est pas l’équipe la moins forte du groupe comme le prétendent plus d’un. « Nous avons une belle équipe » a déclaré le coach, toujours au micro de Griffon. « Nous n’allons pas dans la Coupe du monde juste pour participer. Nous voulons aller au Brésil pour marquer l’histoire » indique coach Itala qui promet de se battre pour faire flotter le bicolore aux yeux du monde entier.

Par ailleurs, Yves Dadou Jean Bart et Webbens Princime s’inquiètent du manque de moyen financier pouvant permettre d'offrir aux jeunes Grenadiers une préparation adéquate pour la World Cup. « Nous n’avons pas encore de moyen pour mettre en place de grands projets » regrette Jean-Bart qui dit espérer avoir l'aide de tout le monde pour faire bonne figure dans cette compétition.

Haïti débute sa campagne contre la Corée du Sud le 27 octobre prochain. Une deuxième participation pour les Haïtiens qui rêvent de laisser une empreinte indélébile au Brésil.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :