Jeudi 21 Novembre, 2019

Bras de fer entre la compagnie AGRITRANs et l’économiste Fritz Jean 

L'ancien Premier Ministre haïtien, l’économiste Fritz Jean

L'ancien Premier Ministre haïtien, l’économiste Fritz Jean

Me Michel André, le défenseur de l’ancien gouverneur de la banque centrale Fritz Jean, qualifie « d’atteinte grave à sa liberté d’expression » la sommation adressée à son client lui demandant de confirmer ou d’infirmer des propos qu’il aurait tenus, au début du mois de Juin dernier, à l’Université Quiskeya.

L'ancien Premier Ministre nommé, Fritz Jean, aurait dit que la compagnie AGRITRANS avait fait venir, en septembre 2015, au port du Cap-Haitien, un bateau dont le coût est de 25 mille dollars américains pour un seul container de bananes alors que la cargaison représentait au plus 10 mille dollars. 

Un délai de 3 jours francs a été accordé, en ce sens, à l’ancien gouverneur de la Banque centrale.

Michel André informe avoir adressé, à son tour, une sommation aux dirigeants la compagnie AGRITRANS leur demandant de fournir les déclarations définitives d’impôt, les quitus fiscaux, les états financiers avec relevés des transactions bancaires pour les dix dernières années et les différents actionnaires de cette compagnie. 

L'avocat se dit déterminé à aller jusqu’au bout dans ce dossier compte tenu de l’importance de la subvention de l’État évaluée à dix millions de dollars américains à cette compagnie.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :