Jeudi 19 Septembre, 2019

Bras de fer entre des syndicalistes  de l’ONA

Les locaux de l'ONA/ Photo: Le National

Les locaux de l'ONA/ Photo: Le National

Le président du Syndicat des Employés de l’Office National d’Assurance Vieillesse, Jean Luc Bien-Aimé, dénonce les manœuvres d’un groupe d’employés visant à prendre le contrôle du comité de cette structure.

Ces employés qui se regroupent en syndicat se préparent à organiser des élections en remplacement du bureau actuel, sans être mandatés à cet effet, indique Jean Luc Bien-Aimé. Il appelle ses collègues des 17 bureaux régionaux de l’ONA à prendre leur distance avec ces employés qui travaillent, dit-il, dans l’intérêt du directeur général de l’Institution, Me Chesnel Pierre.

Jean Luc Bien-Aimé informe que les élections syndicales de l’ONA ne peuvent avoir lieu, car le secrétaire général du comité actuel est frappé d’une mise en disponibilité depuis plus d’un an. Il a dénoncé au passage le caractère illégal de cette décision et d’une vague de révocation concoctées par la direction général de l’institution.

Jean Luc Bien-Aimé en appelle au soutien des syndicats de l’OAVCT, du MAST, de la CNOHA et de la CTH en vue de faire échec à l’élection prévue le 2 août prochain pour le renouvellement du comité directoire du Syndicat des Employés de l’Office National d’Assurance Vieillesse.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :