Samedi 28 Mars, 2020

Boston: ils encadrent les familles victimes d'homicide depuis 25 ans

Alexandra Chéry, directrice de Louis D. Brown Institute/ Photo: Loop Haiti

Alexandra Chéry, directrice de Louis D. Brown Institute/ Photo: Loop Haiti

Pour la communauté de Boston, les années 90 sont considérées comme une période noire, où la criminalité, la violence ont pris leur vitesse de croisière, faisant de nombreuses victimes. Louis D. Brown Peace Institute est ce centre de guérison qui y fait la promotion de la paix depuis 25 ans. Mise sur pied suite à l’assassinat de Louis D. Brown, en décembre 1993, cette institution se veut une référence pour les familles, les proches désemparés par le meurtre, le deuil et les traumatismes qui en découlent.

Prévention. Enseignement. Apprentissage. Atelier d’écriture. Des outils adéquats pour contrecarrer la vague de violence qui continue encore de déferler sur la communauté de Boston, voilà le pari que Peace Institute s’est fixé, avec un focus sur l'accompagnement de ceux ayant perdu un membre de leur famille ou un proche.

En avril dernier, dans le cadre d'un séjour de travail réalisé aux Etats-Unis sur les initiatives de promotion de la non violence dans les communautés, la rédaction de Loop Haiti a rencontré Alexandra Chéry, proche de la trentaine, qui ne cache guère sa fierté vis-à-vis de ses racines haïtiennes. Soeur de Louis D. Brown, elle était une fillette quand son frère est mort. Elle est directrice de l'institution portant le nom du défunt. Vidéo.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :