Samedi 24 Août, 2019

Roberde Céliné dit Bob C attaqué en justice pour "viol sur mineure"

Roberde Céliné dit  Bob C

Roberde Céliné dit  Bob C

Une plainte a été portée au cabinet d’instruction du tribunal de première instance de Port-au-Prince, le 27 mars 2019 contre Roberde Céliné dit Bob C. Il est accusé de viol sur Mélissa Pierre-Louis. Les faits auraient eu lieu en mars 2018 alors que la plaignante avait 17 ans.

L’affaire Melissa Pierre-Louis, qui se réclame fille biologique du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle Pierre Josué Agénor Cadet refait surface. Les accusations verbales portées en 2018 contre le journaliste Roberde Céliné dit Bob C deviennent de plus en plus sérieuses. Une plainte a été portée au cabinet d’instruction du tribunal de première instance de Port-au-Prince, le 27 mars 2019 contre Bob C. Il est accusé de viol sur Mélissa Pierre-Louis. Les faits auraient eu lieu en mars 2018, la plaignante aurait été âgée alors de 17 ans.

Le journaliste aurait entretenu des relations sexuelles avec la jeune fille après qu’elle s’était rendue à Radio Caraïbes précisément au journal baptisé « Grand Boulevard » pour se faire entendre par son père biologique, le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle qui l’aurait abandonnée depuis sa naissance.

Après avoir expliqué sa situation à Bob C, ce dernier lui a proposé de l’aider à résoudre le problème à l’amiable en contactant lui-même le ministre.

Elle raconte que deux jours après son passage à Radio Caraïbes, Bob C l’a appelée et lui a demandée de le joindre à un garage situé au bicentenaire non loin du centre Geskio. Y étant arrivée, Bob C lui aurait demandé de monter dans sa voiture et ils se seraient, par la suite, rendus à Gressier, au bord de la mer.

Elle poursuit avoir été emmenée dans une chambre où l'homme de micro lui a fait savoir qu’il est déjà en contact avec son père, Monsieur Cadet. Lors de leur conversation, le journaliste aurait clairement expliqué à la jeune fille que son père ne faisait pas montre d’une volonté de l’aider. Toutefois, lui, il se proposait de venir en aide à Melissa en lui offrant la somme de 40 mille gourdes.

Une semaine après, Bob C l’a invitée à son domicile à Gressier, où il allait user de sa position pour avoir un rapport sexuel « complet » avec Melissa âgée alors de 17 ans, lit-on dans la plainte déposée au cabinet d’instruction, dont une copie a été acheminée à notre rédaction.

Le même moment, la jeune fille se sentant attaquée dans sa dignité avait fait savoir au présumé agresseur qu’elle l’attaquerait en justice pour des faits de viol dont elle est victime. Pour lui faire taire, Boc C lui aurait proféré des menaces de mort, lit-on dans le document.

La jeune fille a quand même porté plainte par devant le suppléant juge de Paix de la section Est de Port-au-Prince Me Jean Frantz Ducasse. Après son audition, le magistrat aurait demandé à la jeune fille de lui communiquer son email et l’IMEI de son android. Etant fait, son portable a vite été bloqué et aucun suivi n’a été donné à sa plainte.

Les avocats de Mélissa demandent au magistrat instructeur de prendre des dispositions nécessaires pour faire comparaitre par devant son cabinet Roberde Céliné dit  Bob C afin qu’il puisse répondre des accusations de viol sur mineure qui lui sont reprochées et auditionner le juge suppléant Me Ducasse dans le cadre de l’enquête ouverte sur cette affaire.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :