Lundi 19 Août, 2019

L’IGPNH présente son bilan pour l’année 2018, 27 policiers décédés...

Huit cas de mort naturelle, dix par balles, deux par armes blanches, deux par balles suivis de calcination, six suicides, et un autre, mort suite à un accident de la route. C’est le bilan détaillé des activités réalisées en 2018 présenté par l’inspection générale de la police nationale d’Haïti, ce vendredi 11 janvier 2019.

Le commissaire divisionnaire, Jean Claude Benjamin, porte-parole adjoint de l’IGPNH informe que l’institution a reçu au total 717 plaintes contre des policiers, en 2018. Ces derniers ont été accusés entre autres d’abus d’autorité, d’agressions physiques, d’arrestations illégales, de menaces de mort.  

5 mille 9 cent 73 enquêtes ont été réalisées, alors que 739 dossiers ont été expédiés à la direction générale de la PNH. Ce qui a conduit au licenciement de 24 agents des forces de l’ordre.

Pour nuancer, le porte-parole de l’institution indique qu’après les enquêtes, certains dossiers ont été classés sans suite en raison d’absence de charge contre les policiers.

Parallèlement, le commissaire tenait à préciser que l’IGPNH a honoré des policiers pour leurs remarquables travaux réalisés au sein de l’institution.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :