Mercredi 20 Juin, 2018

Bientôt, ouverture d’une grande banque régionale en Haïti

Le Ministère des affaires étrangères, Antonio Rodrigue (à gauche) et la Vice-présidente de la Banque de développement des Caraïbes (CDB), Monica La Bennett (à droite). /Photo: CDB

Le Ministère des affaires étrangères, Antonio Rodrigue (à gauche) et la Vice-présidente de la Banque de développement des Caraïbes (CDB), Monica La Bennett (à droite). /Photo: CDB

27 février 2018, le ministre des Affaires étrangères d’Haïti, Antonio Rodrigue et la vice-présidente de la Banque de développement des Caraïbes (CDB), Monica La Bennett ont paraphé un accord. Cette signature entend renforcer le partenariat entre la banque régionale et Haïti, explique la Vice-présidente, et facilitera l’installation du premier bureau de l’institution au niveau local, prochainement.   

Haïti n’est pas à sa première collaboration avec la CDB. « L’année dernière, les deux ont élaboré un plan stratégique national pour la période 2017-2021, avec une enveloppe indicative de 100 millions de dollars pour aider Haïti à répondre à ses priorités de développement », poursuit-elle.

Trois thèmes principaux constituaient le fond de la stratégie : l’agriculture et le développement communautaire, le développement de l'énergie durable et l'éducation et la formation, ajoute-t-elle, avant d’affirmer que l’ouverture prochaine du bureau sera effective grâce à cet « engagement croissant ».

Basée à la Barbade, la Banque de développement des Caraïbes (CDB- Caribbean Development Bank, en anglais) espère que cette installation « mènera au développement de relations plus étroites avec le gouvernement et la population de ce pays [Haïti, ndlr], permettant à la BDC d'être un partenaire de développement plus proactif et plus réactif », a déclaré La Bennett.

« Haïti est devenu membre de la BDC en 2007. Depuis son adhésion à la Banque, le pays s'est vu attribuer des ressources provenant du fonds de ressources le plus concessionnel de la BDC, le Fonds de développement spécial (unifié). En 2017, une dotation de 45 millions de dollars a été approuvée au titre du neuvième cycle du Fonds. À ce jour, un total de 133 millions de dollars a été affecté à Haïti ».

« Les projets soutenus comprenaient le projet de phase II de l'éducation pour tous; le projet d'enseignement et de formation technique et professionnelle II; interventions dans l'agriculture et le développement rural; assistance technique pour le développement des micros, petites et moyennes entreprises et amélioration de la qualité et de l'accès à l'éducation de base. Les travaux en cours de la CDB en Haïti comprennent des projets dans le domaine de l'éducation, y compris l'enseignement et la formation techniques et professionnels; résilience au climat; et l'agriculture communautaire et le développement rural ».

« En outre, depuis mai 2013, la Banque a versé les primes d'assurance du pays au CCRIF SPC. Les paiements couvrent le tremblement de terre d'Haïti, le cyclone tropical et les politiques de précipitations excessives. Dans le cadre de cet arrangement, le pays a reçu trois principaux paiements, le plus récemment après le passage de l'ouragan Matthew en octobre 2016 » est-il indiqué sur le site CDB.