Mardi 12 Novembre, 2019

Bibi, harcelée sexuellement par le cousin d’un ancien ministre

Bibi, nom d'emprunt. Photo : Estailove St-Val/LoopHaiti

Bibi, nom d'emprunt. Photo : Estailove St-Val/LoopHaiti

Dans la foulée de l’affaire Harvey Weinstein, Loop Haïti lance la campagne #PaFèSilans pour aider les femmes haïtiennes victimes du harcèlement ou d’agressions sexuelles à libérer la parole sur ce problème de société et réveiller des consciences.

Du courage, il en aura fallu pour se lever un beau jour et se mettre à raconter devant la caméra l’horreur qui vous a bouleversé toute la vie et dramatise votre avenir à jamais. L’exercice est à la fois délicat et intriguant. Car, à l’indignation et la honte des femmes victimes s’opposent bien souvent le reproche et l’ironie de bien des gens.  

Après le témoignage poignant de la comédienne Gaëlle Bien-Aimé, nous faisons un zoom sur le récit de Bibi, étudiante en sciences juridiques de 22 ans, récemment agressée dans sa vie professionnelle par le cousin d’un ancien ministre.

Tout est parti de quelques messages galants, puis des remarques déplacées. Et le visage du  monstre s'est dévoilé.  « Il l’a fait parce qu’il s’estime être en position de force. Parce qu’il est un homme robuste, il pense détenir le pouvoir de disposer de mon corps comme bon lui semble. »

Mais de quoi a-t-elle été coupable ? Aurait-elle pu l’éviter ? pourquoi elle n’a pas porté plainte ? On laisse le témoignage de Bibi répondre à ces questions agaçantes qui reviennent constamment.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :