Vendredi 17 Août, 2018

Benoit: Entre la chine et le taiwan, Haïti doit opter pour la Chine

Alors que le chef de l’État haïtien, Jovenel Moïse, affiche sa préférence pour Taïwan dans le cadre de l'opposition entre les deux Chines dans les relations internationales, le vice-président de l’Internationale Socialiste, Victor Benoit, l’appelle à tourner son regard vers la Chine. Le professeur Victor Benoit juge que la coopération avec  la grande chine  pourrait être plus bénéfique pour Haïti.

Les positions se diversifient en Haïti quant au  choix de la chine ou  le Taiwan. Si certaines personnalités estiment que les autorités doivent couper leurs relations diplomatiques avec le Taiwan   parce que la grande chine promet gros, d’autres croient le contraire. En tout cas, l’administration de Jovenel semble avoir tranché, au regard de la visite, ce week-end  à Taïwan du chef de l’État haïtien. L’appel du social-démocrate Benoit risque de n’avoir aucun impact lorsque l’on se rappelle de la fermeté avec laquelle le secrétaire général du Conseil des ministres, Rénald Lubérice avait défendu la position du gouvernement haïtien.

L’ex-ministre des Affaires sociales pense que le président Jovenel Moïse se doit d’expliquer à la population les raisons pour lesquelles il a décidé de renforcer les relations haïtiano taïwanaises au détriment de celles avec la Chine.

Le ministre de l’Économie et des Finances, Jude Alix Patrick Salomon a, récemment, fait savoir que la République populaire de Chine accordera un prêt d’environ 150 millions de dollars américains à Haïti prochainement. Toutefois, des informations recueillies laissent croire que la Chine aurait promis 3,1 milliards de dollars d'investissement, d'aide financière et de prêts à faible taux d'intérêt à la République dominicaine.