Dimanche 8 Décembre, 2019

Benalla affirme avoir échangé régulièrement avec Macron depuis l'été

Alexandre Benalla a affirmé dimanche à Mediapart avoir continué à échanger régulièrement avec Emmanuel Macron, via la messagerie Telegram, depuis son licenciement de l'Elysée

Alexandre Benalla a affirmé dimanche à Mediapart avoir continué à échanger régulièrement avec Emmanuel Macron, via la messagerie Telegram, depuis son licenciement de l'Elysée

Alexandre Benalla a affirmé dimanche à Mediapart avoir continué à échanger régulièrement avec Emmanuel Macron, via la messagerie Telegram, depuis son licenciement de l'Elysée, précisant avoir conservé la preuve de ces échanges sur son téléphone portable.

"Ça va être très dur de le démentir parce que tous ces échanges sont sur mon téléphone portable", déclare M. Benalla dans cet entretien mis en ligne dans la nuit de dimanche à lundi. "Nous échangeons sur des thématiques diverses. C’est souvent sur le mode +comment tu vois les choses ?+. Cela peut aussi bien concerner les gilets jaunes, des considérations sur untel ou sur untel ou sur des questions de sécurité", des échanges du type qu'il avait déjà avec le chef de l'Etat quand il était son homme de confiance à l'Elysée.

Ces échanges ont eu lieu jusqu’aux récentes révélations de Mediapart sur son utilisation d’un passeport diplomatique pour des voyages d'affaires en Afrique. "Là, le lien est coupé », selon lui.

Alexandre Benalla, qui a récemment effectué plusieurs voyages en Afrique et rencontré des dirigeants, affirme aussi avoir toujours rendu compte au président ou à son entourage de ses faits et gestes.

L'Élysée avait insisté mardi sur le fait que M. Benalla n'était "pas un émissaire officiel ou officieux" de la présidence.

Il raconte enfin que début octobre, une personne de l'Elysée lui a rendu des effets personnels et ses passeports diplomatiques dans une rue près du Palais avec pour seule consigne "tu ne fais pas de bêtises avec".

"Quand vous voyagez à l’étranger avec un passeport diplomatique, l’ambassade de France est au courant que vous arrivez", assure-t-il. L’Élysée et le Quai d’Orsay ont affirmé n'avoir pas été informés de l'utilisation de ces passeports et avoir réclamé à Alexandre Benalla leur restitution.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :