Vendredi 3 Juillet, 2020

Bataille de Vertières : Jovenel Moïse lance un énième appel à l’unité

Le Président Jovenel Moïse, lors de son discours au Palais national, a l'occasion de la commémoration des 216 ans de la bataille de Vertières, ce 18 novembre. Photo: Page Facebook/Président Jovenel Moïse.

Le Président Jovenel Moïse, lors de son discours au Palais national, a l'occasion de la commémoration des 216 ans de la bataille de Vertières, ce 18 novembre. Photo: Page Facebook/Président Jovenel Moïse.

Une nouvelle fois, le président Jovenel Moïse prêche l’unité entre toutes les forces vives du pays. Dans son discours prononcé au Palais national à l’occasion de la commémoration du 216e anniversaire de la bataille de Vertières, le chef de l’Etat invite les acteurs à emprunter la voie du dialogue et de l’entente, pour sortir Haïti de la crise.

En présence des différents pelotons formés par les soldats des Forces armées d’Haïti (FAD'H), Jovenel Moïse, entouré d'officiels du gouvernement, s’est adressé à la nation à l'occasion du 18 novembre. Le chef de l'Etat reconnait que cette commémoration se déroule dans un contexte difficile. « Jou 18 novanm sa a, se linite n ap mande. Linite ant moun rich ak moun pòv, ant moun anwo ak moun anba, moun po nwa ak moun po klè, moun andeyò ak moun lavil », a lancé le président de la République. Si le pays était uni, souligne-t-il, Haiti n’aurait pas eu un système qui dit-t-il, favorise une catégorie, alors que la grande majorité croupisse dans la misère et la pauvreté. Se pa sa zansèt nou yo te vle ! », a-t-il poursuivi.

En ce sens, le président a invité les forces sociales, économiques et politiques du pays à se mettre ensemble en vue, indique-t-il, de « convertir cette crise, en une grande opportunité pouvant nous aider à mettre Haïti sur la voie du changement [...] ». « Nous sommes tous d’accord sur le problème, mais divisés sur la voie à emprunter pour les résoudre », a souligné le locataire du Palais national, persuadé que la solution doit passer inévitablement par le dialogue.

 

A l'occasion de la commémoration de la Bataille de Vertières, le chef de l’exécutif a renouvelé sa volonté de changer le « système » qu’il s’engage à combattre, pour établir un autre plus égalitaire, offrant plus d'opportunités à tous les compatriotes. « Tant que le système est puissant, le changement espéré par toute la population ne sera pas facile à réaliser », a dit Moïse qui invite toutes les forces vives du pays à faire front commun, en vue « d’accélérer le processus de transformation de la société et mettre fin aux discriminations et à l'exclusion sociale ». « En aucun cas, je ne saurais être le gardien d'un système qui tente de se régénérer en faisant passer les victimes pour les bourreaux », a-t-il insisté.

Le premier citoyen de la nation en a profité pour demander à la jeunesse haïtienne de « se démarquer de ceux qui entendent le manipuler pour s'accaparer du pouvoir par des moyens détournés ». Il appelle en ce sens à la collaboration de toutes les structures organisées de la société haïtienne, afin d’éradiquer définitivement ce système qui, souligne Jovenel Moïse, est générateur de crise, de misère, d'exploitation et de discrimination.

Parallèlement, l'homme du PHTK dont de nombreux secteurs exigent la démission depuis des mois, a informé que les forces de l'ordre multiplient leurs efforts, pour rétablir l'ordre et la sécurité dans le pays. « Des mesures sont prises, en vue de permettre à la population de vaquer librement à leurs occupations », a annoncé le Président Moïse.

Rappelons que des opposants au pouvoir en place ont, une nouvelle fois, manifesté à Port-au-Prince où il y a eu quatre blessés par balle, et dans plusieurs villes de province ce 18 novembre, pour continuer d’exiger le départ de Moïse. Une branche de l’opposition, dirigée par le leader du parti « Pitit Dessalines », Moïse Jean Charles, s’était rendue sur la place des Héros, au Cap-Haïtien, dans le Nord du pays, pour commémorer, à leur façon, les 216 ans de la bataille de Vertières.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :